Suicides : SOS amitié tire la sonnette d’alarme

Le 30 janvier 2017 - Par La rédaction avec l'AFP

SOS amitié tire la sonnette d’alarme : les idées de suicide progressent parmi les appelants de sa ligne d’écoute de l’association, notamment chez les jeunes qui fréquentent de plus en plus la plateforme internet de SOS…

Ainsi, sur les neuf premiers mois de l’année 2016, SOS Amitié a enregistré 13% d’appels supplémentaires évoquant le suicide (+11% au téléphone, +49% sur le tchat), avec un temps d’écoute supérieur de 11% par rapport aux neuf premiers mois de 2015, indique l’association.Des appels essentiellement émis par des hommes au téléphone et par des femmes sur le tchat (outil de discussion sur internet), précise-t-elle.

20% des appels évoquant le suicide

Sur le tchat, environ 20% des discussions tournent autour des idées suicidaires, contre 4% des appels téléphoniques, ajoute SOS amitié qui a récemment développé des partenariats avec Facebook et Google pour « proposer aux personnes qui émettent des idées suicidaires sur les réseaux sociaux de contacter l’association par téléphone ou internet ». La plateforme de discussion sur internet est fréquentée par une majorité de jeunes âgés de moins de 25 ans (52%).

Suicide : les appels de détresse en augmentation

En 2015, 12 800 appelants avaient évoqué le suicide, soit 2,4% des appels analysés, un chiffre « en augmentation continue depuis trois ans », souligne l’association. Rappelons qu’SOS amitié compte 1 600 bénévoles qui se relaient 24 heures sur 24, sept jours sur sept, et répond chaque année à près de 700 000 appels. Les premières causes d’appels, provenant neuf fois sur dix de personnes âgées de 25 à 65 ans, sont les souffrances psychiques (42%) et la solitude (38%).

800 000 suicides chaque année

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), plus de 800 000 personnes se suicident. En France, ce sont près de 10 500 personnes qui meurent chaque année par suicide, première cause de mortalité chez les 25-34 ans et deuxième chez les 15-24 ans, selon SOS amitié qui prendra part jeudi 2 février à la 21ème Journée nationale de prévention contre le suicide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>