Si, Seniors ! L’association qui fait swinguer nos aînés !

Le 15 avril 2015 - Par Propos recueillis par Vanessa Bernard

Fondatrice et présidente de Si, Seniors, Sylvie Duquenne est une férue de danse qui décide en 2008 de faire partager sa passion en montant une association tout particulièrement destinée à nos aînés. Elle décide de la nommer «Si, Seniors !», tel un clin d’oeil à l’un des plus gros succès de Dario Moreno. Rencontre :

sylvie duquenne

Pourquoi avez-vous choisi de monter votre propre association de danse ?

Au départ, je voulais compléter mon travail à mi-temps avec une activité qui me plaise et soit, d’un point de vue social, «enrichissante» pour les autres. Comme je connaissais bien le milieu associatif et son fonctionnement, j’ai décidé de créer Si, Seniors ! L’idée a été tellement bien reçue qu’aujourd’hui, cette association occupe tout mon temps ! La première année, j’avais une toute petite quinzaine d’adhérents, aujourd’hui, j’en compte plus d’une centaine ! A une époque, j’ai même eu une dame de 91 ans qui suivait mes cours !

Pourquoi les seniors comme cible ?

J’ai souvent eu l’occasion de visiter des salons destinés aux seniors et je trouvais que l’image qu’on leur donnait n’était vraiment pas appropriée ! Quand j’ai créé l’association, j’ai donc voulu montrer une autre facette du senior et c’est pourquoi je lui ai donné un nom volontairement dynamique. Ici, nos aînés dansent et s’amusent au son de la country, du madison et du cha-cha ! Je crois sincèrement que c’est ce côté très vivant qui les séduit le plus d’ailleurs ! Certains de mes adhérents ont même attendu d’avoir 70 ans pour découvrir la danse. J’accueille volontiers les petits enfants qui ont très souvent un registre musical commun avec leurs grands parents !

Quelle image doit-on avoir des seniors justement ?

Les seniors d’aujourd’hui ont envie de s’occuper d’eux mais aussi d’avoir des occupations diversifiées. Ils veulent enfin faire ce qu’ils aiment ! D’ailleurs, outre mes cours, je propose aussi d’autres activités comme des semaines de vacances ou encore des stages de danse. Ces initiatives plaisent beaucoup et rencontrent un beau succès !