Santé humanitaire : les femmes trop souvent mises de côté

Le 7 décembre 2015 - Par La rédaction

Un récent rapport publié par l’UNFPA, (Fonds des Nations Unies pour la population) met en avant le fait que la santé des femmes est trop souvent négligée dans l’assistance humanitaire apportée lors des catastrophes naturelles ou des conflits. Selon l’édition 2015 de l’Etat de la population mondiale, sur 100 millions de personnes nécessitant une assistance humanitaire, il y aurait environ 26 millions de femmes et d’adolescentes en âge de procréer privées d’un véritable accès aux services de santé sexuelle et procréative en temps de crise alors même que les soins de sages-femmes et la prévention du VIH, représentent bien souvent une question de vie ou de mort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>