Pasteurdon : financer la recherche, faire avancer la médecine

Le 12 octobre 2015 - Par Manon Costantini

Pasteurdon, c’est un appel à la générosité au profit des chercheurs de l’Institut Pasteur. Pour la cinquième année, Alexandra Lamy, marraine de l’opération a apporté son soutien à cette campagne.

« Face au virus, nous avons la rage de vaincre ! »

Quelques jours d’appel aux dons pour soutenir l’Institut Pasteur dans son combat. Voilà l’idée de Pasteurdon. Et ça marche ! Cette année, à l’issue d’un marathon de quelques jours d’appels aux dons auxquels de très nombreuses chaines ont participé, les promesses s’élevaient ce matin à plus de 1,8 million d’euros !

De bonnes raisons de donner 

« Les chercheurs de l’Institut Pasteur sont déterminés à vaincre les virus, à combattre les infections, à lutter contre les épidémies, à affronter les cancers, la maladie d’Alzheimer ou celle de Parkinson… Contre toutes ces menaces, ils ont à cœur de trouver de nouvelles approches thérapeutiques. Avec les chercheurs de l’Institut Pasteur, soyons tous mobilisés. Ayons la rage de soutenir leur combat. », assure Alexandra Lamy, la marraine de la mobilisation. Les dons servent à financer les 130 équipes scientifiques, d’autant que l’Institut Pasteur est une fondation privée à but non-lucratif et reconnue d’utilité publique.

Pour mieux comprendre

Les antibiotiques ont été découverts dans les années 1940. Depuis, certaines bactéries ont développé une multirésistance et sont devenues insensibles à plusieurs antibiotiques. Pour remédier au problème des antibiotiques inefficaces, l’équipe de David Bikard (chef du groupe Biologie de synthèse) travaille activement à l’élaboration d’antibiotiques intelligents qui seraient capables d’identifier la bactérie responsable de cette résistance. Ainsi, il n’y aurait plus d’obstacle pour détruire les bactéries dangereuses pour l’organisme. Mais… Tout cela a un coût : le séquençage du génome de 10 bactéries coûte 2 000€, et le robot manipulateur de liquides qui sert à la création et l’optimisation des cultures de bactéries vaut près de 150 000€.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>