Don d’organes : parlez-en !

Le 22 juin 2015 - Par Vanessa Bernard

Aujourd’hui (le 22 juin) se tient la journée nationale de réflexion du don d’organes. L’occasion pour le Ministère de la Santé de rappeler l’importance de ce geste citoyen. L’occasion aussi pour l’ensemble des Français de réfléchir à la question. Si vous deviez faire un choix, quel serait-il ?

Si la majorité des Français se déclare favorable au don d’organes, reste que l’année dernière, seules 5 400 personnes ont pu bénéficier d’un don, alors même que 20 300 malades étaient en attente d’une greffe. Le ton est donné. Augmenter le nombre de greffons, dans le respect des principes qui régissent cette pratique en France depuis trente ans semble donc s’imposer. Rappelons d’ailleurs les principes en question : la gratuité, l’anonymat entre donneur et receveur et le consentement présumé. Ainsi la journée nationale de réflexion du don d’organes, qui se tient ce lundi 22 juin dans toute la France a vocation à sensibiliser les Français à l’importance du don et les inciter à en parler à leurs proches, pour faire connaître leur avis sur le sujet. Une campagne d’information, intitulée « Don d’organes, dites-le à vos proches », conçue par l’Agence nationale de la biomédecine (ABM), a d’ailleurs été lancée à la télévision, mais aussi depuis ce matin sur Internet, à cet effet. En effet, il est essentiel de rappeler qu’être favorable au don d’organes, c’est d’abord évoquer le sujet et dire si oui ou non, on y est favorable. Si le nombre de greffes dans l’Hexagone à augmenter de 26% ces dix dernières années, rappelons que le nombre de donneurs est encore largement insuffisant… Alors si vous êtes pour : faites-le savoir !