Connaissez-vous la BPCO ?

Le 20 novembre 2015 - Par Manon Costantini

Hier, se tenait la journée mondiale de la BPCO. L’occasion pour les acteurs de santé  de sensibiliser la population quant aux effets destructeurs de cette maladie dont on parle trop peu. 

Une maladie méconnue 

Le « tueur silencieux » c’est comme cela qu’est qualifié le trouble pulmonaire. La Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive se caractérise comme une partie de sin nom l’indique par une obstruction chronique des voies aériennes. Alors que la moitié des patients sont atteints à un stade léger et plus d’un tiers à un stade modéré, deux personnes sur trois ignorent quand même que ce mal est en train de les ronger.

Un trouble non-négligeable 

On en parle très peu, pourtant, cette maladie respiratoire détruit silencieusement et doucement les poumons si l’on en néglige les symptômes. Pour mieux comprendre, il faut savoir que le tabac cause près de 60.000 morts par an en France, et la BPCO 17.500, ce n’est donc évidemment pas négligeable.

Des diagnostics réalisables 

Une des principales causes de la maladie se trouve être le tabagisme justement (dans près de 90% des cas). Les chercheurs et praticiens de santé estiment que pour les fumeurs consommant un paquet par jour pendant 15 ans, le risque est à prendre en compte sérieusement. Un diagnostic est possible : un pneumologue peut réaliser des mesures de souffle et ainsi mettre en exergue certains symptômes de la maladie.

©2015 iStockphoto / ATIC12

Comment reconnaître les symptômes ?

Deux constitutions organiques et physiques caractérisent les patients atteints de BPCO : - une personne maigre, essoufflée, qui tousse.
– une personne en état de surcharge pondérale, moins essoufflée mais qui tousse et crache davantage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>