Chiesi : un engagement fort dans la prise en charge de la BPCO

Le 3 janvier 2018 - Par Information communiquée par Chiesi

Selon la recommandation GOLD* 2017, 384 millions de personnes dans le monde étaient touchées par la BPCO en 2010. A l’horizon 2030, la maladie pourrait même devenir la troisième cause de mortalité. Fidèle à sa volonté d’amélioration continue de la santé des patients, le groupe Chiesi s’engage.

Longtemps, le rôle des voies aériennes distales a été difficile à évaluer dans l’évolution des maladies respiratoires du fait de leur petite taille (d’un diamètre inférieur à 2 mm) et de leur position anatomique distale, c’est-à-dire, profonde dans le poumon. Leur rôle est pourtant crucial car il s’agit principalement des bronchioles qui se situent au bout des bronches et permettent via leurs alvéoles de favoriser les échanges gazeux, nécessaires à la respiration : elles jouent donc au même titre que les bronches « visibles », un rôle clé dans les pathologies bronchiques invalidantes telles que la BPCO1 . Dès lors, les protocoles médicamenteux de prise en charge se doivent de répondre à ce paramètre mis en évidence dans nombre de travaux scientifiques.

Le bon traitement au bon patient

Reste à savoir alors quel traitement donner au patient en fonction de son état de santé. Car la maladie connaît plusieurs stades, et doit être soignée en prenant en compte les symptômes et les poussées d’exacerbations. Mais avant même le traitement, c’est toute l’éducation du patient qui doit être faite puisque tout se détermine entre 15 et 25 ans à l’âge où les jeunes commencent à fumer (40% dans cette tranche)2 , ces mêmes jeunes qui ignorent tout de la maladie…

Alors comment savoir ?

Longtemps silencieuse et évoluant lentement, la maladie est aussi méconnue que difficile à identifier ce qui complique son diagnostic d’autant plus que sa complexité nécessite une prise en charge multi-factorielle. Dans la chaîne d’intervention, il y a, certes, le médecin, mais aussi le pneumologue, l’infirmier, le diététicien (dans les cas d’obésité), le kinésithérapeute, et le psychologue. En effet, la littérature montre à quel point les aspects psychologiques peuvent aggraver ou limiter les consé- quences de la BPCO sur l’état de santé et même influer sur l’observance des traitements. Une réalité qui pousse Chiesi à s’engager et investir.

 

Chiesi : l’engagement en pneumologie

Groupe pharmaceutique international et familial à taille humaine, Chiesi investit en permanence dans son domaine phare : les maladies respiratoires et s’engage fortement sur le territoire hexagonal. Fondé il y a plus de 80 ans, ce laboratoire italien affiche l’ambition de devenir un acteur clé dans le domaine de la pneumologie. Avec des formulations inhalées en particules extrafines, le laboratoire Chiesi propose des solutions capables d’agir sur l’ensemble de l’arbre bronchique. On lui doit aussi un portefeuille dans le respiratoire très complet pour traiter les malades à tout âge. Chaque année, Chiesi consacre plus de 20% de son chiffre d’affaires à la Recherche et développement (R&D). A ce jour, le groupe détient 1 700 brevets actifs dans le monde. En France, plus particulièrement, une équipe de 30 personnes est dédiée au développement de nouveaux médicaments, essentiellement dans le domaine respiratoire. Chiesi en France est l’unique laboratoire familial étranger à être présent sur l’ensemble de la chaîne de valeur ajoutée de la recherche au développement, en passant par la production, la distribution, et la mise à disposition auprès des patients et des professionnels de santé.

chiesi

 

 

* Gold : Global Initiative for Chronic Obstructive Lung Disease en anglais est une initiative globale contre la BPCO qui collabore mondialement avec des professionnels de la santé et des organisations officielles de santé publique pour faire connaître la BPCO et en améliorer la prévention et le traitement – www.goldcopd.org

1 – Explorations fonctionnelles respiratoires des voies aé- riennes distales dans la BPCO, série « les voies aériennes distales dans la BPCO » coordonnée par D. Dusser et N. Roche de G. Garcia, T. Perez, S. Verbanck in Revue des Maladies Respiratoires, Volume 29, Issue 2, February 2012, Pages 319-327

2 – NXA. Cabinet d’études et conseil. Association BPCO. Étude sur l’éducation à la santé des jeunes de 15 à 25 ans. Mai 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>