Canicule : que faire ?

Le 8 juin 2015 - Par Vanessa Bernard

Les 4 et 5 juin derniers, les températures ont largement grimpé en France pour atteindre des pics dans certaines villes. Aujourd’hui, revenues à la normales, il n’en demeure pas moins  que nous devons rester vigilants face aux épisodes de fortes chaleurs à venir.  Nos conseils.

On évoque la canicule dès lors que les températures atteignent les 33 à 35°C le jour (selon les zones) et dépassent les 20°C la nuit, et ce pendant trois jours au moins. La semaine dernière, la France connaissait, selon les villes, des épisodes de fortes chaleurs laissant présager un été particulièrement ensoleillé. Seulement voilà, le temps est souvent capricieux et la météo changeante. En ce début de semaine, les températures sont redevenues normales ; nombreuses sont encore les villes à nous offrir de la fraîcheur (surtout la nuit). La canicule est loin. Pour autant, le 1er juin dernier, comme chaque année à la même date, le  Ministère de la Santé a déclenché le Plan national canicule (PNC) qui sera automatiquement désactivé le 31 août prochain (sauf si des conditions météorologiques particulières justifient son maintien). L’occasion de prodiguer quelques conseils santé en cas de nouveaux épisodes de fortes chaleurs notamment, aux personnes fragiles (les seniors de 65 ans et plus, les personnes handicapées, les malades à domicile,les  personnes dépendantes):

  • Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
  • Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
  • Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ;
  • Evitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché…) ;
  • Evitez les efforts physiques ;
  • Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
  • Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide.