Arthrose cervicale (cervicarthrose) : symptômes et traitements

Le 22 avril 2016 - Par Manon Costantini

L’usure précoce du cartilage articulaire est synonyme d’arthrose. Cette affection chronique peut s’attaquer à n’importe quelle articulation, aussi bien dans les mains, les genoux que dans la hanche. Mais ici, nous allons nous intéresser à la cervicarthrose : quels sont les symptômes de l’arthrose cervicale ? Quels sont les traitements de l’arthrose cervicale? Nos réponses.

Quels sont les symptômes de l’arthrose cervicale ?Arthrose-cervicale

Comme l’arthrose en général, la cervicarthrose se traduit par une dégradation des cartilages des articulations du cou. La pathologie frappe au niveau des cervicales, en haut de la colonne vertébrale, dans la partie arrière de la tête. La survenue de l’arthrose cervicale s’explique notamment par le vieillissement naturel des cartilages, l’usure mécanique, mais aussi par une sollicitation excessive du cou ou, à l’inverse, une immobilité prolongée du cette partie de notre corps. Les symptômes peuvent varier d’un individu à l’autre.

Raideur de la nuque, violents maux de tête, et douleurs ciblées

Si certains ne vont rien ressentir, malgré des résultats d’examens confirmant le diagnostic, d’autres vont pourront se plaindre d’une raideur de la nuque, de violents maux de tête, et de douleurs ciblées notamment au niveau du cou et du bras, ce que les spécialistes nomment d’ailleurs « névralgie cervico-brachiale », un terme utilisé pour toute douleur qui touche la nuque en même temps qu’un des bras. Dans le cas de l’arthrose cervicale, une névralgie cervico-brachiale apparaît car les cartilages trop usés protègent mal les os qui vont parfois se frictionner jusqu’à irriter certains nerfs. Dans ce cas précis, c’est un nerf du bras présent au niveau du rachis cervical, c’est-à-dire la partie haute de la colonne vertébrale, qui se trouve compressé et va provoquer ces douleurs.

Des traitements naturels aux examens médicaux

Mais pour soigner, encore faut-il déterminer le mal dont on souffre. C’est pourquoi au moindre doute, il est conseillé d’aller consulter chez un médecin rhumatologue. Ce dernier pourra alors effectuer un examen clinique du cou ainsi que du dos, après avoir posé une série de questions pour identifier les douleurs et la situation des maux dont le patient se plaint. A ce jour, il n’existe pas encore de traitements curatifs pour l’arthrose. Une fois qu’elle surgit, elle reste à vie. Cependant, il existe plusieurs traitements visant à atténuer les douleurs et les effets qu’entraîne la maladie.

Pour les cas plus avancés, les spécialistes de santé peuvent prescrire une radiographie cervicale, l’examen de base en cas de suspicion d’arthrose

Des traitements naturel

Parmi les traitements naturels, le thé vert, la curcumine (pigment principal du curcuma), la glucosamine (glucide fabriqué par l’organisme) et l’harpagophytum (plante africaine) figurent en tête de liste : on dit qu’ils possèdent des vertus considérables ; ils auraient ainsi le pouvoir de diminuer la douleur du patient mais également de freiner la progression de l’affection. Pour les cas plus avancés, les spécialistes de santé peuvent prescrire une radiographie cervicale, l’examen de base en cas de suspicion d’arthrose. D’autres techniques d’imagerie médicale peuvent permettre de diagnostiquer la maladie comme la myélographie cervicale, qui se traduit par l’injection d’un produit de contraste au niveau des cervicales afin d’identifier les lésions nerveuses et l’IRM cervicale. Pour ce qui est des traitements médicamenteux, les analgésiques ou antalgiques permettent de traiter efficacement la douleur. Les anti-inflammatoires, eux, luttent contre les inflammations. Pour les cas de cervicarthrose sévère ou, en cas de situation de handicap trop importante, la chirurgie peut s’avérer nécessaire.

Si l’arthrose cervicale ne peut donc pas être guérie, elle dispose de traitements efficaces pour en atténuer les symptômes et rendre la vie du patient la plus normale et agréable possible.

© iStockphoto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>