« Binge Watching » : attention à l’embolie pulmonaire

Le 18 août 2016 - Par Manon Costantini

En pleine période de vacances, les « sériphiles » reprennent de l’activité ! Pourtant, passer plusieurs heures par jour devant la télévision n’est pas sans risque…

Binge Watching : attention à la sédentarité !

Game of Thrones, Orange in the new black, Bones… De nombreuses séries et films font asseoir des millions de téléspectateurs durant plusieurs heures face à leur écran de télévision. Si nos yeux et oreilles y trouvent leur compte de satisfaction, notre corps, lui, tire la sonnette d’alarme. Des chercheurs de l’université d’Osaka, au Japon, se sont penchés sur le phénomène du « Binge Watching » et ses conséquences. Après avoir interrogé 86 000 Japonais, âgés de 40 à 79 ans, entre les années 1988 et 1990 au sujet de leur « consommation de télévision », ils ont pu faire un constat quelque peu alarmant.

Le risque d’embolie pulmonaire augmenté

Près de 20 ans après avoir recueilli les informations relatives au rapport des participants avec la télévision, les chercheurs japonais ont constaté le décès de 59 personnes des suites d’une embolie pulmonaire. La particularBinge Watchité ? Ces participants passaient plus de deux heures et demie par jour devant leur télévision. Grâce aux nombreuses informations récoltées durant cette étude, il a été démontré que le risque d’embolie pulmonaire était augmenté de 70% chez les personnes regardant leur écran entre deux heures et demie et cinq heures par jour.

Avis aux adeptes du « Binge Watching » : pensez à vous étirer durant 5 minutes, au minimum, au bout d’une heure de visionnage.

La sédentarité et l’immobilisme peuvent effectivement causer de nombreux dégâts sur notre organisme, à commencer par le ralentissement de la circulation sanguine, qui favorise les caillots sanguins.

Avis aux adeptes du « Binge Watching » : pensez à vous étirer durant 5 minutes, au minimum, au bout d’une heure de visionnage. Ainsi, les membres inférieurs sont tonifiés, stimulés de façon « régulière » et le risque de thrombose est diminué !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>