Acné chez l’adulte : utilisez des produits non comédogènes

Le 12 décembre 2016 - Par Vanessa Bernard

On estime qu’environ 20% des femmes âgées de 25 à 40 ans est affectée par l’acné. Quelles en sont les causes chez l’adulte  ?

Certes, les adolescents sont les plus touchés ! Pour autant, l’acné devient un motif de consultation de plus en plus fréquent chez les adultes, et notamment les femmes, même si les hommes ne sont pas épargnés ! Chez ces dames, les boutoacné adultens disgracieux sont généralement localisés sur le cou, le menton, le long de la mâchoire et jusqu’au lobe de l’oreille. Chez les messieurs, c’est surtout dans le dos, que les lésions apparaissent. Alors, comment expliquer qu’un problème de peau, normalement réservé aux adolescents continue de sévir chez certains adultes ? Plusieurs facteurs permettraient de donner du sens au phénomène. On parle alors du tabac, de produits de soin inappropriés, mais aussi de pollution, de stress, de génétique et d’hormones !

Acné : hormones et génétique

Les hormones, en effet, jouent souvent un rôle dans l’apparition des lésions d’acné. On dit, par exemple, que les hormones sexuelles mâles (comme la testostérone) peuvent avoir un rôle délétère sur les glandes sébacées qui produisent alors une quantité excessive de sébum, censé hydrater la peau. Et, en cas d’excès de sébum, les pores peuvent se boucher et générer des boutons. On dit aussi que les androgènes (les hormones qui provoquent l’apparition des caractères sexuels masculins tels que la pilosité) peuvent également contribuer à la formation de boutons chez les femmes, notamment pendant les règles et la grossesse.

On parle aussi de caractère génétique de l’acné : ainsi, les personnes ayant des ascendants acnéiques auront plus de chance d’être confrontés au problème.

Attention à ne pas obstruer les pores !

Dans l’apparition de l’acné à proprement parler, le stress ne joue pas de rôle dans la mesure où il n’est pas responsable de son apparition. En revanche, l’hypersécrétion de sébum peut être augmentée par les hormones de stress, et ainsi aggraver l’acné et favoriser la survenue de poussées. Notons aussi que des pores obstrués dus à un excès de sébum laissent un terrain fertile aux bactéries qui peuvent alors engendrer les boutons disgracieux. De même, une peau trop sèche, peut être à l’origine d’une obstruction des pores. L’utilisation de produits de beauté, n’est pas à proscrire même si le recours à des fonds de teint n’est pas recommandé ; il faut aussi faire attention à utiliser des produits non comédogènes, c’est-à-dire, spécifiquement conçus pour ne pas obstruer les pores !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>