Ostéopathie : Vrai/Faux

Le 29 novembre 2016 - Par La rédaction

Reconnue depuis 2002 en France, l’ostéopathie connaît un engouement croissant. Une évolution qui selon le Syndicat Français Des Ostéopathes s’accompagne cependant de la persistance de certaines idées reçues et de nombreuses questions. A cette occasion, la chambre de représentation des professionnels publie un Vrai/Faux.

L’ostéopathie ne s’adresse qu’aux adultes

FAUX – L’ostéopathie peut prendre en charge toute personne ne présentant pas de contre-indication. Elle est utilisée à titre curatif ou préventif pour faire disparaître les dysfonctionnements articulaires, libérer un grand nombre de tensions musculaires et d’une manière générale améliorer de nombreux troubles. L’ostéopathie s’exerce aussi sur des nourrissons pour déceler et traiter les conséquences d’éventuels traumatismes qu’aurait subis le nouveau-né lors de l’accouchement ; sur des enfants et des adolescents pour les accompagner pendant leur période de croissance ou lors de traitements orthodontiques ; sur des séniors pour restaurer la mobilité altérée du squelette, des viscères et des muscles et ainsi leur permettre de conserver une activité physique et intellectuelle, favorable à une bonne santé.

Les traitements ostéopathiques suscitent des douleurs

FAUX – Même si une partie de l’ostéopathie se consacre à la correction de désordres articulaires, elle reste avant tout une médecine non intrusive. Le rôle de l’ostéopathe consiste d’abord à interroger le patient sur ses antécédents de santé et à l’examiner des pieds à la tête afin d’analyser les mouvements du corps et la souplesse des tissus. Il a ensuite recours à différentes techniques s’adressant aux articulations, aux viscères, au crâne et d’une manière générale à l’ensemble des tissus du corps. Une consultation d’ostéopathie peut néanmoins fatiguer le patient car l’ostéopathe agit en profondeur sur son corps. Elle n’est cependant pas susceptible de déclencher des douleurs.

L’ostéopathie ne soigne que les problèmes de dos

FAUX – L’ostéopathie peut soigner différentes troubles tels que des affections douloureuses de la colonne vertébrale et des articulations. Elle est également efficace pour la prise en charge de certains maux de tête, vertiges, des affections congestives telles que les otites, ainsi que dans la prise en charge de certains troubles circulatoires, respiratoires, urologiques, digestifs ou encore gynécologiques.

L’ostéopathie peut diminuer le stress et résoudre des problèmes fonctionnels

VRAI – L’ostéopathie agit sur l’ensemble des tissus du corps et lui apporte un relâchement par la diminution du tonus musculaire et nerveux ainsi que par l’amélioration de la circulation sanguine. Elle peut ainsi faire diminuer le stress physique et psychologique. Son action sur les structures du crâne, les organes et les viscères peut permettre aussi d’améliorer des problèmes respiratoires (asthme, sinusite), digestifs (constipation, hernie hiatale) et circulatoires (hémorroïdes, congestion veineuse) ainsi que certaines migraines.

Les honoraires des ostéopathes ne sont pas remboursés

VRAI … ET FAUX – La consultation chez un ostéopathe n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale. Cependant de nombreuses mutuelles couvrent l’ostéopathie et prennent partiellement en charge le coût de la consultation. Les patients peuvent connaître ce montant en se rapprochant de leur mutuelle, dont la liste est accessible sur http://www.osteopathe-syndicat.fr/mutuelle-osteopathie.

La consultation d’un ostéopathe ne se heurte pas à des limites financières

VRAI – Une consultation coûte en moyenne entre 40 et 70 €. Cependant, la possibilité de consulter dans des établissements de formation permet l’accès à l’ostéopathie aux personnes disposant de moyens financiers limités. Les étudiants ostéopathes y sont encadrés par des professionnels d’expérience garantissant la qualité des soins et la sécurité du patient. Pour trouver un ostéopathe près de chez vous, vous pouvez vous rendre sur le site du SFDO.

Lire aussi le témoignage de Julia 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>