Comment bien nourrir bébé ? Les réponses du Pr Tounian

Le 4 juillet 2017 - Par Vanessa Bernard

Patrick Tounian est professeur de Pédiatrie, Chef du service de nutrition et gastroentérologie pédiatriques, à l’Hôpital Trousseau. Pour nous, il revient sur les fondamentaux de la nutrition infantile ou comme prendre bien soin de bébé. Rencontre. 

Pouvez-vous nous rappeler quels sont les besoins nutritionnels principaux des enfants de 0 à 3 ans ?

Il exiPr Tounianste plusieurs besoins nutritionnels essentiels au bon développement du nourrisson, les trois principaux sont le fer, le calcium et les acides gras poly-insaturés. Le calcium est apporté par le lait maternel ou infantile et par les produits laitiers : ces besoins sont presque toujours assurés. Entre 0 et 1 an, les besoins en acides gras poly-insaturés sont quant à eux couverts par le lait maternel ou infantile. C’est en ce qui concerne les besoins en fer que l’on remarque les carences les plus importantes en France, comme dans le monde.

Toutefois de la naissance à l’âge de 6 mois ces besoins en fer sont très faibles car le nouveau-né a fait des « réserves » in utero, pour preuve, le lait maternel présente des taux très bas en fer. À partir de 6 mois en revanche ces besoins vont devenir très importants et seront couverts par la consommation de lait infantile. Le lait de mère étant pauvre en fer, le nourrisson devra assurer ces besoins par un apport en produits carnés ou en étant supplémenté.

Les apports alimentaires ne suffisent pas à combler les besoins ?

Pour que les quantités de produits carnés soient suffisantes pour éviter les carences en fer, l’enfant de 1 à 3 ans devrait consommer au moins 100 g de viande, une quantité bien trop importante pour cet âge. Ce sont donc les laits infantiles (lait deuxième âge puis lait de croissance) qui assurent alors l’apport en fer. En ce qui concerne les acides gras poly-insaturés, après un an le lait de croissance ne suffit plus, l’enfant doit alors consommer du poisson une à deux fois par semaine et il convient également d’ajouter de l’huile végétale, de colza à son alimentation.

À partir de quel âge doit-on diversifier l’alimentation du bébé ?

Il est conseillé de débuter la diversification alimentaire à partir de 4 à 6 mois, davantage pour prévenir les allergies alimentaires que pour l’éducation au goût. Les derniers travaux sont un peu divergents sur ce point. Quoi qu’il en soit, proposer à l’enfant une plus grande diversité de saveurs ne peut être que bénéfique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>