Améliorer le sommeil des seniors : 3 fondamentaux

Le 24 juillet 2017 - Par La rédaction

Avec l’âge, notre sommeil a tendance à se dégrader. Plus on vieillit, moins on dort. Une réalité d’autant plus frappante après 60 ans… Alors, comment améliorer son sommeil quand on est senior ? Trois fondamentaux sont à pendre en considération.

En vieillissant, nos nuits ne sont plus tout à fait les mêmes qu’auparavant. Difficulté d’endormissement, sommeil saccadé, réveil matinal… Seniors, ne soyez pas inquiets, ces critères concernent tout le monde dès lors que nous avançons en âge. Et heureusement, certaines solutions existent pour améliorer le repos des aînés. Des experts, en effet, se sont longuement penchés sur le sujet et ont pu tirer de leur réflexion, des solutions. Ainsi, le sommeil peut sensiblement être amélioré en respectant trois principes fondamentaux : s’aérer, pratiquer une activité physique et accorder une grande attention à son alimentation. Pour caler l’horloge biologique, en effet, il est nécessaire de s’exposer à la lumière naturelle, de privilégier les sorties au grand air (et ceci au moins une heure par jour, de préférence le matin). De même, la pratique d’une activité physique régulière, même modérée… et en extérieur toujours, nous promet des nuits plus douces et reposantes. Enfin, l’alimentation ne doit certainement pas être négligée. Les protéines sont à privilégier au déjeuner, et les sucres lents au souper.

Le saviez-vous ?

Le sommeil change physiologiquement avec l’âge, la part de sommeil lent profond diminuant et le nombre d’éveils durant la nuit augmentant. Résultat : l’efficacité du sommeil, c’est-à-dire le rapport entre le temps endormi et le temps couché, passe de 90% chez l’adulte jeune à 75% après 60 ans ; la durée moyenne de sommeil diminuant d’environ une heure en moyenne.