Une hormone à l’origine de nos pulsions alimentaires…

Le 21 décembre 2015 - Par La rédaction

Une nouvelle piste pour la perte de poids ? Selon une étude américaine, la quantité de nourriture consommée par chacun d’entre nous serait directement due à l’action d’une hormone. La ghréline, c’est le nom de celle qui serait à l’origine de nos pulsions alimentaires. Des chercheurs ont effectué divers tests sur des rats et ont finalement pu constater que cette hormone de la faim communiquait directement avec le système nerveux central, notamment avec une zone contrôlant la motivation et la mémoire. Ainsi, la ghréline, aurait le pouvoir de stimuler l’appétit afin de permettre à une plus grande quantité d’être ingurgitée et, ce, dans un temps limité. Mais ce n’est pas tout. La ghréline aurait également le pouvoir d’augmenter la vitesse à laquelle les nutriments passent dans l’organisme. Cela expliquerait donc pourquoi les sujets testés ne ressentaient pas la sensation de satiété que leur repas aurait dû provoquer dans les heures qui suivaient leur consommation !

©2015 iStockphoto / Voyagerix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>