Julia, 39 ans, Paris (75) : « Mon ostéo a soulagé mon dos !  »

Le 30 novembre 2016 - Par Vanessa Bernard

Il y a les sceptiques et les « convaincus ». En découvrant l’ostéopathie, Julia a enfin soulagé et durablement ses douleurs musculaires. Elle nous raconte son expérience. 

Je travaille comme cadreuse dans l’audiovisuel. Mon dos est souvent mis à rude épreuve puisque je transporte en permanence beaucoup de matériel pour filmer et que je reste très souvent debout, dans des positions inconfortables. Aussi en rentrant chez moi, parfois, j’ai un mal fou à soulever ma fille de deux ans à cause de mes douleurs musculaires. J’ai toujours eu plus ou moins mal au dos, sans vraiment m’en préoccuper, réglant le problème à coup d’anti-inflammatoires. Mais mon mari m’a un jour mise en garde : mon métier est difficile, je suis jeune et si je veux continuer de le faire encore quelques années, mieux vaut prendre les choses en main maintenant.

Lors de ma première séance, il m’a interrogée sur mes antécédents médicaux, ma vie familiale, mes douleurs…

Il m’a ainsi recommandé d’aller voir son ostéopathe. Lors de ma première séance, celui-ci m’a interrogée sur mes antécédents médicaux, ma vie familiale, mes douleurs… Puis, nous sommes passés à la phase que je redoutais le plus de crainte des douleurs, l’examen. J’étais hyper contractée, mais je me suis laissée aller au fil de la séance. Il m’a manipulée avec précaution, tout en me parlant pour en apprendre un peu plus sur moi. La séance n’a pas vraiment été douloureuse, et le fait qu’il m’explique chacun de ses gestes, et les corrélations entre les différents points du corps m’a complètement rassurée.

A la fin, je me suis sentie « plus légère ». Il m’a expliqué alors que mon corps « travaillerait » encore jusqu’à 72 heures après la consultation

A la fin, je me suis sentie « plus légère ». Il m’a expliqué alors que mon corps « travaillerait » encore jusqu’à 72 heures après la consultation…, qu’il me fallait éviter les mouvements brusques, boire beaucoup d’eau, et essayer autant que possible de rester au calme. J’ai suivi ses conseils, et demandé à quand serait la prochaine séance. Il m’a dit qu’il n’y avait pas vraiment de règle même si dans l’idéal, il aimerait bien me revoir d’ici quelques semaines afin de vérifier des zones de tension qu’il avait remarquées : il ne souhaitait pas tout traiter en même temps. Ce côté « non mercantile » m’a plus aussi. Il m’a dit : rappelez-moi quand vous voulez.

J’ai laissé tombé les médicaments qui me soulageaient sur le moment, sans vraiment soigner les causes de mes maux

J’ai repris rendez-vous un mois plus tard. La seconde séance a été un vrai moment de détente et j’ai compris que ce temps passé dans son cabinet était du temps pour moi, du temps consacré à faire du bien à mon corps… Et surtout, j’ai laissé tombé les médicaments qui me soulageaient sur le moment, sans vraiment soigner les causes de mes maux. Je ressens vraiment moins de douleurs désormais, et je suis toujours très contente de retourner voir mon ostéo ! Je n’ai pas de fréquence particulière, j’y vais 5 ou 6 fois par an. Quand je suis vraiment malade, je vais évidemment voir mon généraliste, mais c’est vrai que je n’hésite pas non plus à demander conseil à mon ostéopathe !

  • Juliette

    L’ostéopathie peut également soigner et soulager les douleurs liées à la fibromyalgie. Très bon témoignage !

    http://www.osteo-bayonne.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>