Virginie, 24 ans (92) : « L’IVG, un bien triste souvenir »

Le 28 septembre 2015 - Par Vanessa Bernard

Chaque année, en France, 220 000 femmes ont recours à l’IVG.  L’année dernière, Virginie a fait partie de celles qui ont choisi d’interrompre leur grossesse. A l’occasion de la journée mondiale pour le droit à l’avortement, elle a accepté de nous raconter son parcours.

« Je ne souhaitais pas devenir mère, pas si jeune, pas maintenant. Je n’ai même pas douté une seule seconde. A peine, le test s’est-il avéré positif que ma décision était prise. J’en ai parlé à mon petit ami qui a évidemment abondé dans mon sens, et j’ai appelé mon meilleur ami pour qu’il vienne me soutenir. En effet, je me sentais un peu perdue, ne sachant pas trop par quoi commencer.

Je ne souhaitais pas devenir mère, pas si jeune, pas maintenant

J’ai pris un gynéco, au hasard, complètement, dans l’annuaire. Je n’en n’avais pas vraiment d’attitré de toute façon. Il m’a reçue immédiatement, m’a fait une écho et confirmé ce que je savais déjà. Il était assez froid, je dois dire. Il m’a quand même expliqué les différentes options : l’interruption médicamenteuse avec risques, toutefois, de ne pas « tout » évacuer – j’ai refusé en bloc -ou  l’aspiration en clinique – et là, il s’occuperait de me trouver rapidement une place – ou à l’hôpital avec de grands délais d’attente si je choisissais l’établissement public…

Je me souviens du soulagement, dès le lendemain alors que les nausées avaient cessé

Je ne voulais pas aller en clinique par crainte des dépassements d’honoraires… J’ai donc pris un rendez-vous à l’hôpital où les délais n’ont finalement pas été si longs, deux semaines, environ. Du jour J, je me souviens surtout de la perfusion qui me faisait mal et de la fatigue, en sortant de l’anésthésie générale. Mais surtout du soulagement, dès le lendemain alors que les nausées avaient cessé. Je ne regrette pas ce choix. J’ai simplement était déçue par le comportement du gynécologue que j’ai consulté la première fois qui a seulement cherché à me faire peur… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>