Varices : toutes les bonnes raisons de choisir la compression

Le 30 mars 2015 - Par La rédaction

Par l’application d’un textile élastique sur la jambe, la compression médicale stimule le retour veineux, prévient la stagnation du sang et lutte contre la détérioration de la paroi veineuse. Grâce à la densité des fils élastiques tricotés, le bas exerce une pression dégressive de la cheville vers la cuisse. Premier effet immédiat : le soulagement des douleurs et des sensations de lourdeur.

Ainsi, l’efficacité de la compression est prouvée scientifiquement et reconnue par la Haute Autorité de Santé. Selon la pathologie, la compression médicale pourra être appliquée sous plusieurs formes : chaussettes, bas, collant, mais également bandes. Mais pour être efficace, un bas médical de compression qui est, rappelons-le, une vraie solution thérapeutique, doit être portée. Le succès de cette thérapie reste dès lors lié à un geste simple et naturel : enfiler chaque matin ses collants ou chaussettes… Un acte quotidien qui doit être accompagné d’une bonne hygiène de vie.

Actions thérapeutiques principales de la compression médicales :

Une action hémodynamique : la compression médicale permet d’augmenter très fortement la vitesse circulatoire. Un bénéfice qui permet ainsi de supprimer la stagnation du sang et d’offrir un meilleur remplissage du système veineux profond.

Une action sur la paroi : la protection mécanique de la paroi des veines et la fixation du thrombus constituent une action thérapeutique importante de la compression médicale.

Une action sur la microcirculation sanguine : la compression médicale a également pour bénéfice de reconstituer l’équilibre au niveau des échanges sanguins et donc de diminuer rapidement l’œdème formé et de recréer des conditions favorables à la cicatrisation des ulcères.

Une action antalgique : la diminution de la douleur se constate, en général, après 15 jours de port régulier de chaussettes de compression médical