Soulager ses varices : les conseils du spécialiste

Le 29 mars 2018 - Par Vanessa Bernard

Comment soulager ses varices ? Le Dr Matthieu Josnin est médecin angiologue et spécialiste de la médecine vasculaire. Egalement secrétaire général adjoint de la Société Française de Phlébologie, il répond à nos questions.

Qu’entend-on par « varices » ?

Lorsque l’on parmatthieule de varices, il s’agit d’insuffisance veineuse des membres inférieurs (cuisses et jambes). Pour le dire vite, ce sont des veines endommagées dans lesquelles le sang va mal circuler. Les varices apparaissent lorsque certains mécanismes du système veineux se détériorent : les valves fonctionnent moins bien. Les personnes touchées par les varices souffrent d’une insuffisance veineuse chronique, leur système veineux a de la difficulté à assurer le retour du sang vers le cœur. Il est très rare, sauf pathologies secondaires, que cela touche d’autres partie du corps.

Qui est concerné par cette pathologie ?

On estime que de 25 % à 35 % de la population est touchée et, système hormonal oblige, ce sont plutôt les femmes que les hommes qui sont concernées par cette pathologie.

Les varices apparaissent lorsque certains mécanismes du système veineux se détériorent : les valves fonctionnent moins bien

Quels sont les premiers signes de la présence de varices ?

En général les premiers signes sont des douleurs, des fourmillements et/ou des sensations de « jambes lourdes », des enflures, parfois encore des taches brunes, des démangeaisons ou de l’eczéma. L’ensemble de cette symptomatologie est amplifié lorsque la station debout ou assise est prolongée durant la journée. Mais il arrive aussi que les varices se développent silencieusement, sans provoquer de symptômes particuliers. Bien informés, les médecins traitants savent orienter les patients si nécessaire.

Comment les prévenir ou les guérir ?

Les varices sont permanentes et ne peuvent pas être guéries mais elles peuvent être traitées. Il est possible de soulager les symptômes (notamment par le port de chaussettes, bas, collants) et d’éviter la formation d’autres varices, et ainsi prévenir les problèmes qui peuvent en découler (phlébites ou ulcères variqueux). La chirurgie n’est plus aujourd’hui le traitement par défaut et nous sommes dans une approche conservatrice. N’oublions pas que 120 000 cas d’ulcères sont recensés chaque année en France !

 

varice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>