Schizophrénie : l’importance d’une prise en charge précoce 

Le 2 juin 2016 - Par Information communiquée par Janssen - PHFR/INS/0416/0007

La schizophrénie est une maladie psychiatrique sujette à de nombreuses idées reçues notamment sur le plan de la prise en charge. Aujourd’hui, des progrès considérables ont été réalisés pour soigner les patients atteints de schizophrénie.

UN DIAGNOSTIC PRÉCOCE POUR UNE MEILLEURE PRISE EN CHARGE

Les premières années de la schizophrénie, qui se manifeste à l’adolescence ou chez l’adulte jeune, vont conditionner tout ce qui va toucher à la vie du patient dans son futur : il est donc essentiel de la diagnostiquer et de la prendre en charge le plus tôt possible pour ne pas la laisser évoluer. Ainsi, un malade pris en charge dès le début de sa pathologie pourra retrouver une intégration scolaire, sociale, professionnelle… Malheureusement, certaines évolutions sont moins favorables : les patients qui ont du mal à suivre leur traitement sont particulièrement concernés avec des successions d’épisodes psychotiques aigus.

L’OBSERVANCE DES TRAITEMENTS

Il faut savoir que les rechutes des symptômes psychotiques ont un impact important sur le projet de vie du patient. D’abord, parce qu’elles sont synonymes de souffrance, mais aussi parce qu’elles nécessitent souvent des hospitalisations et des prises en charge plus lourdes1. Or l’arrêt du traitement a été identifié comme une des causes principales des rechutes2. Ce qui est alors rassurant c’est qu’il est possible de les éviter et qu’aujourd’hui différents traitements antipsychotiques existent pouvant être proposés avec des fréquences d’administration journalière, bimensuelle, mensuelle, et bientôt même trimestrielle. Avec les traitements thérapeutiques combinés à une prise en charge non pharmacologique (psychothérapies, remédiation cognitive etc…) et bien sûr, avec l’indispensable présence de l’entourage, les patients peuvent envisager la vie qu’ils souhaitent, l’espoir d’un rétablissement est permis…

1. J Clin Psychopharmacol. 2013 Feb;33(1):80-3. doi: 10.1097/JCP.0b013e31827bfcc1. Comparison of treatment response in second-episode versus first-episode schizophrenia. Emsley R1, Oosthuizen P, Koen L, Niehaus D, Martinez L. / 2. Arch Gen Psychiatry. 1999 Mar;56(3):241-7. Predictors of relapse following response from a first episode of schizophrenia or schizoaffective disorder. Robinson D1, Woerner MG, Alvir JM, Bilder R, Goldman R, Geisler S, Koreen A, Sheitman B, Chakos M, Mayerhoff D, Lieberman JA.

© iStockphoto

EN SAVOIR PLUS AVEC
Les associations de patients :

Schizo ? …Oui !- www.schizo-oui.com – 01 45 65 89 87
L’UNAFAMwww.unafam.org - Service Ecoute-Famille : 01 42 63 03 03
La Fondation Pierre Denikerwww.fondationpierredeniker.org – 01 45 65 89 87
ClubHouse Francewww.clubhousefrance.org - 01 71 37 30 18
Des outils pour vous accompagner
www.schizophrenia24x7.fr : site dédié à la schizophrénie contenant des informations vali- dées scientifiquement sur les causes, les traitements, et les symptômes, et qui accom- pagne les patients, leurs proches, les soignants.
La page Facebook Schiz’autrement : www.facebook.com/schizautrement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>