Troubles de l’érection ? Stop aux angoisses !

Le 17 avril 2017 - Par Vanessa Bernard

Difficile d’obtenir des chiffres sur les troubles érectiles. Mais les plus fréquemment cités font état d’un homme sur trois qui après 40 ans serait concerné. Attention toutefois à ne pas confondre panne et véritable dysfonction. 

Sauf cas particuliers, la dysfonction érectile (DE) se diagnostique après 3 mois au moins de persistance de la défaillance. Un trouble qui se manifeste par l’impossibilité d’avoir ou de maintenir une érection suffisante pour un rapport sexuel satisfaisant. S’il est très difficile d’obtenir des chiffres sur le sujet, on sait néanmoins que ces troubles « concernent une grande partie de la population. » C’est ce que nous révèle Marie-Hélène Colson psychothérapeute et sexologue qui se veut quand même très rassurante : « Certains hommes, dès lors qu’ils vont subir une panne vont commencer à angoisser et se dire que peut-être, est-ce là le signe d’un trouble qui va devenir persistant. Or, les pannes sont fréquentes et ne signifient en aucun cas qu’il y a un problème ou qu’il est en train d’arriver… »

Il faut continuer le jeu érotique avec sa/son partenaire, sans inquiétude inutile car il y a de très fortes chances que l’érection revienne

Conseil d’experte : « Continuer le jeu érotique avec sa/son partenaire, sans inquiétude inutile car il y a de très fortes chances que l’érection revienne. » Or, trop nombreux sont les hommes à focaliser et à fabriquer un problème de toute pièce alors qu’il n’y a vraiment pas lieu d’imaginer le pire ! « La plupart des pannes ne sont que des pannes : si on laisse aller les choses, qu’on ne les interrompt pas et que l’on continue à prendre du plaisir, cela devrait suffire à ne pas déclencher de troubles persistants. » Alors, messieurs, rassurés ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>