Ostéoporose : que sont les fractures à basse énergie ?

Le 21 février 2017 - Par Vanessa Bernard

L’ostéoporose est une maladie courante et pourtant, sournoise et silencieuse, elle passe encore trop souvent à côté du diagnostic. Dans la grande majorité des cas, la pathologie est détectée trop tard, à l’arrivée d’un des symptômes les plus évocateurs : la fracture à basse énergie.

Un os considérablement fragilisé

Cette maladie, qui touche près de 4 millions de femmes et 1,5 millions d’hommes en France se définit par une fragilité osseuse et se traduit bien souvent par des fractures. Il est possible de diagnostiquer la carence en calcium lors de radiographie : l’os apparaît alors clair sur les clichés.

Un traumatisme de faible intensitéL'ostéoporose est une fragilité osseuse

La structure osseuse est alors considérablement fragilisée et insuffisamment puissante, ce qui amène à la fracture à basse énergie. Lorsqu’un traumatisme est de faible intensité alors l’énergie est considérée comme basse. C’est le cas pour les patients atteints d’ostéoporose puisque le moindre choc peut conduire à la cassure de l’os. Redonner de la force à ses os, cela passe autant par son alimentation que par un traitement complémentaire octroyé par des spécialistes. Une bonne alimentation, riche en calcium et en vitamine D, une bonne prise en charge constante et régulière, et les risques de fractures seront considérablement diminués.

 

La structure osseuse est alors considérablement fragilisée et insuffisamment puissante, ce qui amène à la fracture à basse énergie.

 

© iStockphoto

Les fractures à basse énergie

Il n’y a rien de normal à ce que vos os se cassent après une chute anodine. Si vous êtes dans cette situation, vous devez alors aller consulter : c’est peut-être un signe d’ostéoporose ! On parle de fracture à basse énergie quand après un traumatisme de faible intensité, on se retrouve avec le tibia, la cheville, l’épaule ou encore plusieurs côtes cassées… A 50/60 ans, une fracture du poignet est un signal d’alarme, à 70 ans ce sera un tassement des vertèbres, à partir de 80 ans, un col du fémur cassé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>