Médicaments contre la toux : quand le masque tombe !

Le 5 décembre 2015 - Par Manon Costantini

Exomuc, Humex, Nodex, Thiopectol : vous les connaissez peut-être et pourtant… Ces médicaments que nous sommes très nombreux à acheter dès l’apparition d’une toux sèche ou grasse s’avèrent inefficaces !  C’est en tout cas ce que révèle une enquête menée par 60 millions de consommateurs qui a testé 37 médicaments antitussifs. 

Le résultat est sans appel : seuls cinq d’entre eux sont mis en exergue (voir encadré), les 32 autres étant déconseillés si l’on veut éviter de payer un médicament inefficace qui pourrait en plus aggraver la toux. Sirops, comprimés, sachets : ces remèdes délivrés sans ordonnance sont en réalité peu recommandés pour la plupart car la balance bénéfice/risque affiche un résultat défavorable au patient.

Un bilan mitigé pour les traitements de toux sèches 

Ces 37 médicaments traitent ainsi soit la touche sèche, soit la toux grasse. Pour la première fois d’ailleurs, 60 millions de consommateurs met même en avant une solution alternative aux médicaments qu’il juge inefficace et préconise plutôt les confiseries au miel ou au citron ou le recours à des solutions à base de dextrométhorphane (DMX), qui présentent un meilleur rapport bénéfice/risque. Mais, ce, tout en respectant à la lettre la posologie de ces médicaments qui peuvent, bien sûr, entraîner des effets indésirables.

Pas de recommandations pour la toux grasse

Sur les quelques dizaines de médicaments traitant la toux grasse examinés, aucun n’est ressorti vainqueur. Le constat est alarmant : aucun d’entre eux n’a prouvé son efficacité pour soigner ce mal. Non seulement les traitements ont été jugés inefficaces, mais certains comme le Rhinathiol expectorant, le Medibronc ou encore le Vicks expectorant seraient même à proscrire totalement selon 60 millions de consommateurs.

Les 5 médicaments qui sortent du lot

Selon 60 millions de consommateurs, les cinq « remèdes » qui présentent le meilleur équilibre bénéfice/risque en cas de toux sèche sont : l’Atuxane, le Clarix en sachets, le Tussidane en comprimé, le tussidane en sirop et le Tussipax. Parmi ceux à éviter, voire même à proscrire selon le magazine : Clarix en sirop, Theralène, Néo-codion en comprimés, Rhinathiol et Thiopectol en sirop.
©2015 iStockphoto / mdilsiz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>