Maladie veineuse thromboembolique : l’InVS veille…

Le 1 mars 2015 - Par Gaële Bengui

En France, plus de la moitié des femmes et près d’un tiers des hommes se plaignent de problèmes de circulation veineuse des membres inférieurs. Des troubles qui ont des solutions thérapeutiques mais qui peuvent aussi, s’ils ne sont pas pris à temps, occasionner des complications…

Jambes lourdes et/ou varicosités inesthétiques. Les premiers symptômes de l’insuffisance veineuse se ressentent ou se voient… mais, trop souvent, nous les mésestimons. Pourtant, la pathologie est extrêmement fréquente, et dans certains cas, peut aboutir à des complications. Saviez-vous, par exemple, qu’à trop ignorer ce genre de troubles, on peut craindre l’embolie pulmonaire ? La Direction Générale de la Santé s’est même mise en alerte en confiant à l’Institut de veille sanitaire, la surveillance de la MVTE : la maladie veineuse thromboembolique. Valérie Olié est épidémiologiste à  l’InVS. Elle explique : « Cette pathologie grave est méconnue. En 2012, pourtant, elle a fait l’objet de 120 000 hospitalisations et de plus de 15 000 décès. Elle tue donc quatre fois plus que les accidents de la route. » Complication directe de la thrombose veineuse, les cas de MVTE sont donc loin d’être isolés. Si heureusement, la phlébite n’évolue pas systématiquement en embolie pulmonaire, reste que la vigilance est de mise. Alors, en cas de mal être au niveau des membres inférieurs, la consultation médicale s’impose !