Maintien à domicile : la téléassistance peut être une solution !

Le 17 mars 2015 - Par Vanessa Bernard

A âge égal, les seniors n’ont pas tous les mêmes revenus, la même santé et le même entourage. Face à ces disparités, il est important de trouver pour nos aînés des solutions adaptées à leurs situations propres mais aussi à leurs souhaits. Le maintien à domicile peut aussi être une solution.

Teleassistance

« A 79 ans passés, je suis encore en bonne santé mais je commence à me sentir fatiguée et mes enfants qui ne vivent pas à côté s’inquiètent de me savoir seule à la maison car j’ai déjà fait une chute qui les alertés », raconte Martine. Pour autant, elle n’envisage absolument pas la maison de retraite comme une alternative. Ce qu’elle souhaite : rester le plus longtemps possible chez elle. Alors pour rassurer ses fils, et se sécuriser elle-même, cette retraitée, veuve depuis déjà quelques années, a choisi de se faire aider par une solution de téléassistance. Un dispositif qui relie un transmetteur à la ligne téléphonique. Ainsi, en cas de problème, de chute ou d’angoisse, la personne âgée qui vit seule peut activer un bracelet ou un médaillon qu’elle porte et qui avertit immédiatement une centrale de réception d’appels qu’il y a peut-être un problème au domicile du senior.  Une opératrice va alors appeler la personne âgée pour connaître la raison de son appel et évaluer le danger et ainsi prendre une décision adaptée à la situation :  avertir la famille ou ap- peler les secours. Dans tous les cas, le contact avec la personne équipée est maintenu tant que l’appel n’a pas été repris un tiers. Dans 50 % des cas, les alertes sont des erreurs dues à une mauvaise manipulation du système. Les statistiques montrent que seul un appel sur 10 nécessite réellement une intervention. Mais comme le dit l’adage : mieux vaut prévenir que guérir !

A qui s’adresse la téléassistance ?

85 % des seniors qui bénéficient d’un service de téléassistance sont des femmes qui ont, en moyenne, entre 82 et 83 ans. Cette solution, si elle est très utile, n’est pas pour autant adaptée aux seniors dépendants et dont l’état nécessite des soins médicaux particuliers. En revanche, elle est efficiente  pour les personnes sujettes à des chutes, par exemple.  Aujourd’hui, en France, environ 350 000 foyers sont équipés. Ce qui est peu par rapport à d’autres pays où le système est très répandu comme l’Angleterre, par exemple où près d’un million de personnes bénéficient de téléassistance. Méconnaissance ou déni, il faut toutefois savoir qu’en général, un senior est raccordé durant une période oscillant entre 3 à 4 années. Autant d’années à pouvoir rester chez soi en sécurité. Un conseil quand même : ne jamais signer de contrat vous engageant dans la durée…, certaines entreprises étant peu scrupuleuses !