Les tampons contiendraient un puissant désherbant…

Le 30 octobre 2015 - Par Manon Costantini

Après la polémique de la taxe-tampon, c’est la composition du produit qui fait réagir. Selon une étude, les protections hygiéniques contiendraient un puissant désherbant.

Le Roundup fait encore parler de lui 

Rappelez-vous, il y a quelques années, la firme américaine Monsanto était pointée du doigt par les syndicats agricoles et les associations écologiques. La commercialisation de son produit, le Roundup, était vivement controversée. Des études ont démontrées les effets néfastes du puissant désherbant sur la santé : l’OMS, notamment, avait jugé le produit comme étant « probablement cancérogène ».

Le débat risque bien d’être relancé. Dans une récente étude, des chercheurs de l’université de la Plata, en Argentine, affirment que près de 85% des tampons et serviettes hygiéniques contiennent du glyphosate, l’herbicide le plus vendu au monde. Pour mieux comprendre, sachez que le Glyphosate, c’est la molécule et le Roundup, c’est le nom commercial qui y est associé.

Que risque-t-on ? 

« Ce pesticide ne s’accumule pas dans l’organisme mais les expositions répétées peuvent perturber le métabolisme humain », affirme le docteur Laurent Chevallier, chef de l’unité de médecine environnementale du CHU de Montpellier, au journal Ouest-France. En France, les fabricants de protections hygiéniques n’ont pas l’obligation de communiquer la composition de leurs produits. De ce fait, une Française a eu l’idée de lancer une pétition en ligne pour que la marque Tampax communique la composition sur ses produits d’emballage. Déjà 64.000 signatures ont été recueillies. Et vous, mesdames, prêtes à signer ?

Si vous souhaitez signer la pétition, c’est ici 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>