Les IST bactériennes augmentent de plus en plus !

Le 18 janvier 2017 - Par Vanessa Bernard

Selon le bulletin des réseaux de surveillance publié par Santé Publique France, en 2015, le nombre de cas notifiés de syphilis récentes a augmenté de 59 % par rapport à 2013 ! Une augmentation marquée d’ailleurs pour de nombreuses IST (Infection sexuellement transmissible).

Concernant la syphilis, ce sont les hommes ayant des rapports sexuels avec les hommes (HSH) qui sont les plus concernés en représentant 84 % des cas rapportés en 2015. Pour autant, les hétérosexuels ne sont pas « épargnés ». Santé Publique France annonce ainsi que le nombre de cas de syphilis récente a augmenté dans cette population plus récemment, nécessitant dès lors une vigilance accrue en termes de diffusion. Plus que jamais, le dépistage des IST doit être proposé, d’autant plus d’ailleurs que des formes asymptomatiques sont fréquentes, notamment chez les femmes.

Dépistage et prise en charge

Outre la syphilis récente, notons aussi que d’autres IST bactériennes, les infections à gonocoque, et les rectites à Chlamydia, continuent d’augmenter en France, et là encre d’une manière particulièrement importante chez les HSH. De même, chez les hétérosexuels, on constate une poursuite de l’augmentation des gonococcies et des infections à Chlamydia, comparable entre les jeunes de moins de 25 ans et ceux de 25 ans et plus. C’est ainsi que dans un contexte de prévention diversifiée du VIH, où le préservatif n’est plus le seul outil de prévention, le dépistage précoce des IST, suivi d’une prise en charge adaptée, est indispensable pour interrompre leur transmission.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>