Les essentiels de l’alimentation chez les 3-11 ans

Le 16 avril 2015 - Par La rédaction

Bien manger s’apprend dès le plus jeune âge. Chez les enfants, la période 3-11 ans est une phase de croissance et d’apprentissage intense. Le moment où se fixent les repères qui resteront à l’âge adulte. Le moment idéal donc pour leur inculquer les bons réflexes alimentaires.

Sachons tout d’abord que le petit déjeuner est un indispensable et qu’il ne doit être sauté sous aucun prétexte ! En effet, ce repas donne à nos enfants l’énergie nécessaire pour être en forme toute la matinée. Mais que doit-on proposer aux plus jeunes pour assurer leur « punch » jusqu’à midi justement ? On dit du petit déjeuner qu’il doit être un repas de roi ! Cela signifie qu’il doit être complet. Pour cela, il doit comprendre un produit céréalier sous forme de tartine de beurre, de confiture ou de miel (bien dosé, le nutella n’est pas interdit), un fruit (pressé, ça marche aussi) et un produit laitier (même aromatisé). Si les céréales ne sont pas proscrites, en revanche, évitez les plus sucrées ou celles fourrées… Si le presse-agrumes vous rebute, vous pouvez aussi opter pour du jus de fruits en bouteille : un demi-verre sans sucre ajouté sera alors la portion idéale. Quant aux repas du midi et du soir, ils pourront être structurés de la même façon du moment qu’ils contiennent une portion de légumes (en crudités et/ou accompagnement du plat principal… ), de la viande, du poisson ou de l’oeuf (au moins une fois par jour). Sans oublier, le féculent (pain, riz, pommes de terre au four,  pâtes, lentilles…). Le repas pourra alors s’achever par l’indispensable produit laititer et le tout aussi indispensable fruit (même en compote). 

goûter

Le conseil de la rédac’

Le goûter est aussi très important et permet surtout d’éviter les grignotages. Il doit être pris à heure fixe et suffisamment éloignée de celle du dîner. Laissez à votre enfant la possibilité de choisir ce qu’il souhaitera y manger :  un fruit, un produit laitier ou céréalier.