Les chiffres clés de l’observance

Le 10 mars 2015 - Par Vanessa Bernard

En moyenne, les Français sont « observants » à 40%. Néanmoins, en fonction des pathologies, certains écarts se creusent plus particulièrement. Les chiffres sont édifiants. Focus.

– 40% d’observants parmi les patients traités pour de l’hypertension artérielle

– 52% d’observants parmi ceux traités pour de l’ostéoporose

– 37% d’observants parmi ceux traités pour du diabète de type 2

– 36% d’observants parmi ceux traités pour de l’insuffisance cardiaque

– 13% d’observants parmi ceux traités pour de l’asthme

– 44% d’observants parmi ceux traités pour de l’hypercholestérolémie

13% d’observants parmi ceux traités pour de l’asthme 

Coûts des complications par pathologie (en millions d’euros)

Dépenses de biens et services médicaux pour une année :

– Hypertension artérielle : coût de 4 400 millions

– Ostéoporose : coût de 281 millions

– Diabète de type 2 : coût de 1 463 millions

– Insuffisance cardiaque : coût de 1 592 millions

– Asthme : coût de 207 millions

– Hypercholestérolémie : 1 382 millions

En additionnant l’ensemble des coûts liés aux complications évitables grâce à une bonne observance, on estime que le système de santé dépense chaque année 9,3 milliards d’euros. Une somme qui montre à quel point l’observance est non seulement un enjeu de santé publique mais également un impératif budgétaire.

D’après une enquête IMS Health-France-Crip