Comment bien vivre sa grossesse ? Les conseils du gynéco

Le 4 juillet 2017 - Par Guylaine Masini

Moment parmi les plus importants dans la vie d’une femme, la grossesse est souvent source d’interrogations. Comment être sûre de bien entretenir son corps et ainsi vivre au mieux cette période ? Les conseils du Dr Vanina Chareyre, gynécologue-obstétricienne.

Comment bien préparer son corps à une grossesse ?

Avant d’enVaninavisager une grossesse et dans l’objectif de maintenir sa fertilité, le premier conseil est de présenter un indice de masse corporelle (IMC) physiologique, ni trop bas, ni trop élevé. En effet, l’obésité comme l’extrême maigreur perturbent les cycles ovulatoires. Préparer son corps signifie maintenir un poids moyen et pratiquer une activité physique régulière. Côté alimentation, il convient de favoriser une alimentation saine équilibrée non carencée. Votre médecin vous préconisera lors de la consultation pré-conceptionnelle un apport vitaminique en vitamine B9 (folates) pour la prévention de certaines anomalies (anomalies de la fermeture du tube neural).

Pendant la grossesse, quels sont les besoins alimentaires de la future maman ?

Tout d’abord, il est primordial d’effectuer un test sérologique de la toxoplasmose pour adapter son alimentation (et drastiquement !) en cas de sérologie toxoplasmose négative. Le cas échéant, il faudra alors laver soigneusement tous les légumes ainsi que les herbes aromatiques qui ont été en contact avec la terre, idem pour les fruits ; consommer la viande très cuite ; se laver les mains après avoir manipulé de la viande crue ; éviter tout contact avec les chats, et ce qui a pu être en contact avec leurs excréments. Pour la prévention de la listériose : éviter de consommer les produits de charcuterie en gelée, rillettes, pâtés, foie gras et préférer les produits de charcuterie pré-emballés à consommer rapidement après achat. Il faut également éviter de consommer les poissons crus ou fumés, les fromages au lait cru pour consommer uniquement des laits pasteurisés UHT ou stériles.

En ce qui concerne l’alcool, la règle est très simple : pas d’alcool du tout

Question activité physique, il est tout à fait possible de maintenir son activité habituelle, et il est vivement conseillé d’arrêter le tabagisme (signalons qu’il n’existe, à ce jour, aucunes données scientifiques concernant la cigarette électronique). En ce qui concerne l’alcool, la règle est très simple : pas d’alcool du tout. En recommandation médicale, nous prescrivons une supplémentation en vitamine D soit en apport quotidien soit en bolus d’une prise au 7e mois. Pour les femmes qui ont tendance, par crainte de la toxoplasmose et de la listeriose, à fuir les fruits et légumes, nous prescrivons des compléments en vitamines.

Enfin, quels sont les conseils une fois bébé arrivé pour permettre au corps de se remettre ?

C’est impalpable, mais pour éviter le baby blues, les omega 3 et le selenium favoriseraient l’équilibre émotionnel de la jeune maman. Ce qui compte avant tout est la sérénité, le repos… et d’être bien accompagnée ! Que les proches de la nouvelle maman pensent à offrir du service à la personne (des heures de ménage, de massage) : ces cadeaux seront certainement les plus utiles et appréciés !

 

POURQUOI UNE SUPPLÉMENTATION SYSTÉMATIQUE EN FOLATES ?

acideSelon Santé Publique France, les anomalies de fermeture du tube neural (AFTN) ont été clairement associées à un déficit en acide folique (appelé aussi «folates» ou «vitamine B9»). Pour prévenir ces malformations, une prescription systématique de folates, en une prise quotidienne de 400 microgrammes et ce jusqu’à la 12e semaine d’aménorrhée, est recommandée (1), dès que la femme a un souhait de grossesse. L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé et le ministère de la santé mènent régulièrement des campagnes d’information destinées aux femmes enceintes, pour leur donner quelques repères essentiels. Objectif : augmenter la consommation de vitamine B9 et se passer totalement d’alcool et de tabac.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>