La popularité de la cigarette électronique part en fumée

Le 2 octobre 2015 - Par Manon Costantini

Selon une enquête de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), 90% des liquides prélevés dans les recharges de cigarettes électroniques sont non conformes et 6% représentent même un danger.

Pour les fumeurs et ex-fumeurs, la cigarette électronique semble réunir de nombreux avantages : le goût, la liberté d’usage et le prix. Et pourtant… De nombreuses vérifications ont été effectuées auprès de 600 établissements et sur plus de 1000 références de produits (chargeurs et liquides de recharge), le résultat n’est clairement pas satisfaisant. Des anomalies d’étiquetages ont été constatées sur les recharges de liquide : mentions incomplètes et contenus inappropriés telle la présence de certaines boissons ayant fait l’objet d’avertissements ou encore absences d’informations obligatoires…

90% des liquides prélevés dans les recharges de cigarettes électroniques sont non conformes

La cigarette, jamais sans son chargeur

Les chargeurs, aussi, sont pointés du doigt. 14 modèles ont été analysés et 13 ont été déclarés non-conformes, dont 9 qui ont été certifiés dangereux puisque liés à de possibles risques de choc électrique.

Selon les derniers chiffres de l’INPES, 26% soit 12 millions de Français se sont essayé à la cigarette électronique et l’Hexagone comptabilise près de 6% soit 3 millions de vapoteurs réguliers. Pour autant, leur nombre a sensiblement diminué au cours des derniers mois et avec la dernière enquête sur le sujet, la tendance ne risque pas de s’inverser. Du fait de ces anomalies, la cigarette électronique est donc en train de perdre encore un peu plus de terrain sur le marché français qui reste néanmoins classé premier en Europe.

Suite à ces analyses, plus de 1300 produits ont été saisis et plus de 56 000 ont fait l’objet d’un « retrait et/ou rappel de la commercialisation ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>