La cuisine asiatique : bonne et équilibrée !

Le 15 avril 2015 - Par La rédaction

La cuisine et le goût asiatiques sont de plus en plus populaires. Il n’y a qu’à voir le nombre de restaurants proposant ces saveurs venues d’ailleurs pour s’en convaincre. Et nous avons de la chance car les plats proposés  sont non seulement bons mais aussi sains !

Qu’elle soit chinoise, japonaise ou thaïlandaise…, la cuisine asiatique qui influence d’ailleurs bien des chefs Français a, depuis quelques années, véritablement le vent en poupe dans l’Hexagone. Par exemple, les Français seraient, en Europe, les plus gros consommateurs de sushis. C’est un fait, cette gastronomie offre des opportunités intéressantes de consommer des produits de la mer dans leur grande variété mais aussi, ne l’oublions pas, des viandes grillées. En outre, avec ses spécialités cuites à la vapeur, ses soupes ou encore ses divers plats végétariens, elle nous offre l’occasion de manger sainement et vraiment moins gras. A ce sujet d’ailleurs, il est noter, également, que les plats asiatiques en sauce, s’ils affichent indéniablement une forte teneur en sel, contiennent souvent moins de matières grasses que notre cuisine traditionnelle. Ainsi, la cuisine asiatique possède un véritable intérêt nutritionnel et diététique. Le mérite, dit-on, en revient surtout à ses types de cuisson qui ne nécessitent que très peu (voire pas du tout) de gras tout en préservant les nutriments des aliments.

 

Nems

Le conseil de la rédaction :

Si vous êtes adeptes des fritures comme les nems ou encore les beignets, vous pouvez en manger, bien sûr. Pensez simplement à varier les plaisir en consommant aussi des produits plus diététiques, privilégiant les modes de cuisson ne nécessitant peu ou  pas de matières grasses !