Journée mondiale du coeur : c’est parti !

Le 28 septembre 2016 - Par Vanessa Bernard

Chaque année, les maladies cardiovasculaires (MCV) tuent plus de 17 millions de personnes à travers le monde. Avec un triste taux de 31%, elles représentent ainsi la première cause de décès sur la planète. La journée mondiale du coeur tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme !

Organisée par la Fédération Mondiale du Cœur cette journée reste la plus grande plate-forme mondiale de sensibilisation aux MCV. En collaboration avec plus de 200 organisations dans plus de 100 pays, ce rassemblement mondial a pour objectif de lutter contre un fléau qui continue de se propager. En effet, selon l’OMS d’ici à 2030, le nombre de décès à imputer aux maladies cardio-vasculaires pourrait s’élever à 23 millions. Mauvaise alimentation, absence d’activité physique, tabac ou encore surconsommation d’alcool, nombreux sont les facteurs de risques qui peuvent conduire à de l’hypertension, de l’hyperglycémie, ou de l’obésité…, des terrains alors favorables au développement de MCV.

La journée mondiale du cœur : rappeler les bons réflexes

« Power your life ! », voilà le credo la journée mondiale du cœur édition 2016. Un slogan qui rappelle l’importance d’une meilleure hygiène de vie pour limiter l’apparition de maladies cardiovasculaires. Ainsi des marches, évènements sportifs et autres actions seront organisées à travers le monde. Comme le rappelle l’OMS « La sédentarité est l’un des dix facteurs de risque de mortalité dans le monde » et « c’est un facteur de risque majeur de maladies non transmissibles (MNT) telles que les maladies cardio-vasculaires, le cancer et le diabète ». Rappelons alors les recommandations : pratiquer au moins 150 minutes hebdomadaires d’une activité physique d’intensité modérée, ou au moins 75 minutes hebdomadaires d’une activité physique intense pour un adulte entre 18 et 64 ans. L’OMS précise même que 300 minutes par semaines apporteront des bénéfices santé supplémentaires.

En savoir plus sur les MVC

Les MCV sont l’ensemble des pathologies touchant le cœur et les vaisseaux sanguins. Comme le rappelle l’OMS elles sont classées en plusieurs catégories :
  • les cardiopathies coronariennes (touchant les vaisseaux sanguins qui alimentent le muscle cardiaque)
  • les maladies cérébro-vasculaires (touchant les vaisseaux sanguins qui alimentent le cerveau)
  • les artériopathies périphériques (touchant les vaisseaux sanguins qui alimentent les bras et les jambes)
  • les cardiopathies rhumatismales, affectant le muscle et les valves cardiaques et résultant d’un rhumatisme articulaire aigu, causé par une bactérie streptocoque
  • les malformations cardiaques congénitales (malformations de la structure du cœur déjà présentes à la naissance)
  • les thromboses veineuses profondes et les embolies pulmonaires (obstruction des veines des jambes par un caillot sanguin, susceptible de se libérer et de migrer vers le cœur ou les poumons).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>