Immunothérapie : notre équipe crie « WHITE » !

Le 15 juin 2015 - Par Vanessa Bernard

Lors du 51e congrès de la Société américaine d’oncologie clinique (ASCO) qui s’est tenu à Chicago, des chercheurs ont mis en avant les résultats encourageants de l’immunothérapie. Aux Etats-Unis pour symboliser l’espoir que représente ce traitement, les Américains s’habillent de blanc. Vendredi 12 juin dernier, toute l’équipe de l’Observatoire de la Santé a souhaité elle aussi se mobiliser en scandant « White ».

L’immunothérapie représente ainsi un grand espoir dans la recherche contre le cancer. En France, le traitement, expérimenté sur des patients souffrant d’un cancer du poumon ou de la peau, a d’ailleurs donné des résultats probants. Le principe qui consiste à éveiller le système immunitaire rendu inactif par la maladie semble donc faire ses preuves. Aux Etats-Unis, la couleur blanche, telle celle des globules que l’immunothérapie remet au travail pour soigner les malades, est ainsi celle de l’espoir dans la recherche contre cette maladie qui, rapelons le, tue chaque année près de 15 millions de personnes dans le monde (près de 150 000 en France et de 250 000 aux Etats-Unis). Si elle ne prétend pas remplacer en mieux les traitements actuels, et ne peut s’appliquer à tous les malades, l’immunothérapie demeure une piste importante de la recherche cancérologique. Le 12 juin dernier, nos confrères américains nous invitaient donc à prendre part à leur mobilisation contre le cancer en lançant l’événement #WhiteOutCancer et en portant du blanc pour symboliser l’espoir que représente ce traitement. Notre équipe a joué le jeu ! 

 

Mobilisez-vous !

Juin est aussi le mois de l’immunothérapie. Pour promouvoir ce traitement innovant, vous aussi, prenez part à #WhiteOutCancer :

  1. Prenez-vous en photo avec vos amis, votre famille, vos collègue en arborant la couleur blanche ;
  2. Faites-en un selfie que vous partagez ensuite sur les réseaux sociaux vis le hashtag #WhiteOutCancer ;
  3. Faites passer le mot : scandez « WHITE » tel l’espoir du pouvoir de l’immunothérapie contre cette maladie.