Et si la mémoire et le surpoids avaient un lien ?

Le 13 mars 2016 - Par Manon Costantini

En France, près d’un tiers de la population serait en surpoids. Ce qui constitue aujourd’hui un véritable enjeu de santé de santé a rapidement amené les professionnels du secteur à concentrer leurs recherches sur les mécanismes de fonctionnement de notre cerveau et de notre organisme. 

 

Voilà une nouvelle qui peut surprendre. Des scientifiques de l’université de Cambridge, au Royaume-Uni, ont cherché à faire le lien entre le fait de manger « trop » et le fait d’avoir une mémoire défaillante.

Une mémoire plus floue

En étudiant la mémoire de près de 50 personnes, âgées de 18 à 35 ans et dont l’indice de masse corporelle était compris entre 18 et 51, ils ont pu notamment observer que les personnes en surpoids avaient plus de difficulté à se rappeler de certains événements passés que les personnes dont l’IMC était « normal ».

Manger plus à cause d’un oubli graisse

« Comprendre les mécanismes qui dirigent notre consommation et la manière dont nous régulons instinctivement notre alimentation devient crucial. Nous avons observé que la mémoire joue un rôle important. Nos souvenirs d’un repas jouent un rôle dans notre satiété, et par exemple, dans notre tendance à manger une barre chocolatée un peu plus tard », a expliqué le Dr Lucy Cheke, responsable de ce dossier. Ainsi, une nouvelle porte s’est ouverte sur la recherche et notamment sur l’action de la zone du cerveau responsable de la mémoire après des modifications cérébrales causées par la prise de poids importante.

 

© iStockphoto

L’Indice de masse corporelle

Les IMC dits « sains » sont compris entre 18 et 25. Au-delà de 25, la personne se trouve en surpoids. L’IMC d’une personne obèse se trouve au-dessus de 30. Vous l’avez compris, ces chiffres permettent donc de se situer sur la courbe de poids et taille et, ainsi, de renseigner sa corpulence. Pour le calculer, il suffit donc de diviser son poids par sa taille au carré. Par exemple, une personne pesant 55 kg et mesurant 1m62 obtiendra un IMC d’environ 20,95 (1,62×1,62:55), cette personne a donc un IMC « sain ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>