Ebola : à la recherche de volontaires pour tester des vaccins

Le 15 décembre 2015 - Par Manon Costantini

L’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) a récemment lancé une campagne pour tester deux vaccins contre le virus Ebola. Explications. 

300 volontaires sont ainsi appelés à tester deux vaccins visant à éradiquer le virus Ebola. Pour motiver les candidatures, une rémunération allant de 760 à 1240 euros est proposée aux participants. Ce qu’ils devront faire pour cette somme ? Consulter 9 à 15 fois par an l’un des sept hôpitaux français sectionnés pour cette étude et se soumettre à deux injections.

Une rémunération allant de 760 à 1240 euros est proposée aux participants

Le projet Ebovac2 constitue d’abord une campagne stratégique : en combinant ces deux vaccins différents sur une cohorte de participants, les scientifiques pourront ainsi déterminer un profil vaccinal un peu plus précis pour envisager une vaccination préventive contre le virus. Le premier vaccin, nommé « prime » aura pour rôle de stimuler les défenses immunitaires. Le second, administré en rappel quelques semaines après la première injection (28, 56 ou 84 jours après), nommé« boost », devra renforcer et étendre la réponse immunitaire. En laissant un écart de temps considérable entre les deux injections, les chercheurs pourront ainsi déterminer, parmi les deux piqûres, celle qui aura le plus stimulé les défenses immunitaires.

Les participants à cet essai n’ont aucun risque d’être infectés par le virus Ebola.

Un projet prometteur. Et Rodolphe Thiébaut, son responsable scientifique de rassurer les potentiels volontaires : « Les participants à cet essai n’ont aucun risque d’être infectés par le virus Ebola. Seules des protéines ou morceaux de protéines fabriqués par synthèse sont utilisés dans les différents vaccins testés : ces protéines ne peuvent en aucun cas entraîner une contamination. Il s’agit du même principe que pour la plupart des autres vaccins existants », a-t-il ainsi déclaré au journal L’Express.

©2015 iStockphoto / Rallef

Comment participer à l’étude ?

Si vous souhaitez participer à l’expérience, vous pouvez contacter le numéro vert 0800 156 156 mais aussi vous rendre sur le site web recherche-vaccinebola.fr.

Les critères sont les suivants :

– Avoir entre 18 et 65 ans.
– Habiter aux alentours des sept hôpitaux français (Paris, Créteil, Lyon, Marseille, Rennes, Saint-Etienne ou Strasbourg).
– Etre en bonne santé et être affilié ou bénéficiaire d’un régime de sécurité sociale.
– Ne pas être enceinte ni allaiter.
– Pendant toute la durée des tests, il ne faut ni donner son sang, ni faire parallèlement partie d’une autre recherche biomédicale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>