« Droit à l’oubli » raccourci

Le 7 décembre 2015 - Par La rédaction

Dans le cadre de la loi Santé, les députés ont adopté trois amendements qui pourront aider sur plusieurs points des patients ayant été atteints d’un cancer. L’un des textes abaisse notamment le droit à l’oubli de 5 ans, c’est-à-dire qu’au lieu de quinze ans, le patient sorti de la maladie ne sera plus obligé de la déclarer officiellement auprès de son assureur au bout de dix ans après la fin de son traitement. Ce texte pourra notamment faciliter l’accès à l’emprunt bancaire pour tous les patients.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>