Diabète : un complément alimentaire régénère les cellules productrices d’insuline

Le 5 décembre 2016 - Par Vanessa Bernard

Des chercheurs de l’Inserm démontrent qu’un neurotransmetteur nommé le GABA, utilisé parfois en complément alimentaire, pourrait induire la régénération des cellules produisant l’insuline. Une découverte, réalisée chez la souris et partiellement validée chez l’homme, apportant un nouvel espoir aux patients atteints de diabète de type 1.

Le diabète de type 1 se caractérise par la destruction sélective des cellules produisant l’insuline, cette hormone qui permet de diminuer le taux de sucre sanguin en cas d’apport sucré. Trouver comment les restaurer est alors un enjeu majeur de la recherche notamment parce que les traitements actuels ne suffisent pas toujours à éviter de graves complications. Mais aujourd’hui, l’espoir semble permis grâce aux travaux d’une équipe de chercheurs de l’Inserm qui ont démontré que le GABA, un neurotransmetteur, pourrait induire la régénération des cellules produisant l’insuline, sans aucune modification génétique en sachant que le GABA est présent naturellement dans l’organisme mais aussi disponible sous forme de complément alimentaire.

Une équipe de chercheurs de l’Inserm qui ont démontré que le GABA, un neurotransmetteur, pourrait induire la régénération des cellules produisant l’insuline

De la souris à l’homme

La découverte a été réalisée chez la souris d’abord où il a été observé que le GABA induisait la régénération continue, mais contrôlée, des cellules alpha du pancréas et leur transformation en cellules produisant de l’insuline. Les cellules ainsi générées sont fonctionnelles et peuvent alors soigner plusieurs fois un diabète induit chimiquement chez la souris. La recherche s’est ensuite portée sur l’homme, les scientifiques ont alors observé qu’après 14 jours de culture en présence de GABA, le nombre de cellules alpha productrices de glucagon diminuait de 37% au profit d’une augmentation de 24% des cellules productrices d’insuline.

Des résultats prometteurs quant à l’efficacité probable de cette solution pour l’Homme. Des essais thérapeutiques vont ainsi être prochainement initiés afin de déterminer si le GABA pourrait effectivement aider des patients atteints de diabète de type 1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>