Diabète : chiffres et faits clés

Le 21 avril 2015 - Par La rédaction

Selon l’Invs (Institut de veille sanitaire), la France compte 3 millions de personnes diabétiques. Un chiffre alarmant qui n’a cessé de croître au cours des dernières années. Principales causes de la maladie : le surpoids, l’obésité, une mauvaise alimentation, la sédentarité et une faible activité physique. Chiffres et faits clés.

  •  Entre 75 et 79 ans, on note un pic de prévalence du diabète qui touche alors 20 % des hommes et 14 % des femmes ;
  •  La prise en charge à 100 % pour une affection de longue durée est de plus en plus fréquente, faisant suspecter une augmentation réelle de l’incidence du diabète depuis le tout début des années 2 000 ;
  • Une personne diabétique sur 5 était encore non diagnostiquée en 2006 dans la tranche d’âge 18-74 ans.

La prévalence du diabète est : 

  • Très élevée dans les départements d’outre-mer ;
  • Variable selon les régions de métropole : élevée dans le Nord, le Nord-est et dans certains départements d’Ile-de-France, mais faible en Bretagne ;
  • Plus élevée dans les communes les plus défavorisées socioéconomiquement ;
  • Plus élevée chez les personnes d’un niveau socio-économique moins favorisé et dans certaines professions ;
  • Plus élevée chez les femmes d’origine maghrébine.

Complications fréquentes dues au diabète  : 

  • Annuellement, près de 8 000 personnes sont amputées ;
  • Plus de 12 000 personnes sont hospitalisées pour infarctus du myocarde chaque année ;
  • Près de 4 000 nouveaux cas d’insuffisance rénale terminale par an ;
  • Plus de 34 600 décès liés au diabète, soit 6,3 % de l’ensemble des décès survenus en France (2009) ;
  • Un risque de mortalité à 5 ans 1,45 fois plus élevé chez les personnes diabétiques que chez les personnes non diabétiques ;

Bien que sous-estimé, notons aussi le rôle majeur des complications cardio-vasculaires dans la mortalité liée au diabète : ces pathologies étaient mentionnées dans 60 % des certificats de décès de personnes diabétiques (entre 2001 et 2005).