Des huiles cancérogènes dans les emballages alimentaires ?

Le 29 octobre 2015 - Par Manon Costantini

Le 27 octobre dernier, l’ONG Foodwatch lançait une pétition afin d’obtenir une législation qui protège les consommateurs européens contre les produits toxiques. En effet, il semblerait que des substances nocives soient présentes dans les emballages des aliments…

De nombreux aliments seraient ainsi contaminés par des huiles minérales aromatiques jugées cancérogènes. Une présence toxique qui serait à imputer à l’accumulation des encres – ces huiles étant des dérivés du pétrole – et solvants sur les emballages de produits lors de leurs différentes phases de recyclage.

Deux catégories d’huiles montrées du doigt

Deux types d’huiles ont été mises en exergue : les MOAH (mineral oil aromatic hyrocarbons) et les MOSH (mineral oil saturante hydrocarbons). Notons qu’à ce jour, bien qu’elles soient jugées « probablement cancérogènes », il n’existe aucune réglementation sur les quantités d’huiles minérales pouvant être contenues dans les produits alimentaires sans, pour autant, mettre notre santé en danger…

Un problème sanitaire préoccupant 

Foodwatch a ainsi testé sept marques de riz en France. La quantité de MOSH variait de 0 à 5 mg/kg selon les produits, et celle des huiles MOAH, de 0 à 1,1 mg/kg. Un problème sanitaire déjà soulevé dès 2012 par l’agence sanitaire européenne (Efsa) qui parlait alors de l’exposition à ces substances par le biais de la nourriture comme étant une « préoccupation potentielle ». De quoi inquiéter un peu quand même !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>