Couple : en 2017, on se « reconnecte » !

Le 27 décembre 2016 - Par Vanessa Bernard

C’est décidé, en 2017, on ne va plus au lit avec sa tablette ou son téléphone et on leur préfère un échange avec monsieur ou madame, un moment d’intimité durant lequel on se confie à l’autre. Et oui, le secret de la réussite du couple, c’est de laisser « circuler les émotions »…

Et oui, il n’y a pas que les sites et les applications de rencontres qui peuvent mettre à mal l’équilibre d’un couple. Le seul fait d’emporter avec soi sa tablette au lit peut être ressenti par « l’autre » comme une frustration amoureuse, voire une infidélité. Florence Escaravage, experte en relations amoureuses et fondatrice de Love Intelligence explique : « La technologie est très invasive et destructrice ; à partir du moment où elle s’introduit dans la chambre à coucher, elle ne laisse plus de place à la communication dans le couple. On en vient à préférer surfer sur la toile, à aller sur les réseaux sociaux plutôt que de se confier à sa moitié. On transpose alors son désir de parler à son Smartphone. » Pour l’experte, il est donc essentiel de prendre du temps à deux, de se « connecter » à l’autre « au moins tous les 15 jours ».Astrid di Crollalanza

Se « connecter » à l’autre au moins tous les 15 jours

Il s’agit aussi de redéfinir le co-engagement : « Un couple, ça s’entretien, il est donc indispensable de se confier, de se parler, d’être dans la sexualité. Tout lien, même après des crises énormes, peut se rétablir. » Et pour Florence Escavarage, il n’est en aucun cas question de magie : « L’amour est un principe de réalité ! » Alors, comment rétablir cette indispensable connexion ? Ici rien de très compliqué selon notre experte : « Il faut interroger l’autre sur ses questionnements, ses doutes, ses moteurs. » Par exemple, lui demander quels sont ses envies en ce moment, ses besoins. Si « l’autre » est en train de regarder quelque chose sur un écran, il peut aussi dire ce qu’il fait, le partager avec sa moitié. « Même les disputes ne trouvent d’issue que la connaissance de l’autre. »

L’amour n’est pas une question de compatibilité mais de « connaissance de l’autre »

Dans la réussite d’un couple, « la compatibilité » que nous sommes si nombreux à chercher ne représente en vérité que 5%. Ce qui compte alors, c’est plus la notion de lien entre les deux êtres qui s’aiment, et puis souvent, les différences s’attirent : « C’est l’échange qui fait prendre l’amour. » A coup sûr, les attirances physiques et émotionnelles nous envoient dans le mur. Pour réussir à deux, il faut être « ouvert d’esprit, capable de livrer une partie intime de soi, et évidemment être réceptif. » Toute relation devient même alors « récupérable ».

Et pour finir en beauté et démarrer la nouvelle année sous les meilleurs auspices qui soient, surtout, continuons de croire en l’amour car : « Il n’y a pas de terreau plus nourrissant, il permet à chacun d’aller très loin ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>