Comment faire son bilan de santé : 5 étapes

Le 22 février 2015 - Par Vanessa Bernard

Déceler des pathologies ou dépister des affections ignorées ou latentes, faire un bilan de santé est encore le meilleur moyen de prendre en charge le plus tôt possible d’éventuelles maladies. Quelles sont les démarches à suivre ? Explications en 5 étapes.

1 / Se rendre chez son généraliste

Le bilan de santé est un examen médical à vocation préventive qui va dépendre de votre âge, de votre sexe et des facteurs de risques inhérents à vos antécédents médicaux et familiaux. Pour les déterminer, le mieux est encore d’en discuter avec votre généraliste qui connaît votre «parcours de santé» et pourra préconiser les examens nécessaires.

2 / Savoir où pratiquer les examens médicaux

Les examens prescrits peuvent alors être faits dans des laboratoires privés (prise en charge classique par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie et éventuellement votre mutuelle). Il est également possible de s’adresser directement à la CPAM qui vous fournira un formulaire à remplir pour un bilan futur gratuit (l’examen ne nécessite alors pas de certificat médical ou d’ordonnance – CF bas de page).

3 / Faire son bilan de santé

Si vous choisissez de passer par des laboratoires privés, le bilan pourra durer plusieurs jours en fonction des examens prescrits et de la disponibilité des centres médicaux. Si vous optez pour un centre agréé par la CPAM, il vous faudra compter environ une demi-journée. Pendant ce temps, des professionnels de santé vont feront passer une série d’analyses bio-médicales (sang et urine), des tests d’audition, de vision, de capacité, respiratoire. La visite se conclura par un examen clinique effectué par un médecin.

4 / Interpréter les résultats chez son médecin traitant

Que vous soyez passé par le parcours privé ou par le bilan de santé gratuit proposé par la CPAM, la suite du parcours sera la même. Il vous faudra prendre un nouveau rendez-vous chez votre médecin traitant afin qu’il puisse faire des préconisations en fonction de vos résultats : mettre en place un traitement ou vous orienter vers des spécialistes si besoin.

5 / Assurer le suivi de son état de santé

Quel que soit l’issue de votre bilan de santé, il vous faudra continuer d’avoir un suivi médical régulier. Si les résultats sont plutôt «pessimistes», il vous est fortement conseillé de réaliser les examens complémentaires prescrits par votre médecin. S’ils sont très bons, et c’est tout le «mal», que nous vous souhaitons, il faudra quand même continuer de prendre soin de vous !

©2015 iStockphoto/ ragonImages

Bénéficier d’un bilan de santé gratuit

Les caisses primaires du régime général d’assurance maladie proposent, tous les cinq ans, un bilan de santé gratuit à toutes les personnes affiliées ainsi qu’à leurs ayants droit. Certains publics sont néanmoins prioritaires et reçoivent directement chez eux une invitation à pratiquer ces examens : les bénéficiaires du RSA et de la CMU, les 16-25 ans en stage de formation, les demandeurs d’emploi, les personnes âgées de 60 à 75 ans, les personnes aujourd’hui inactives et ayant été exposées à l’amiante ou la poussière de bois durant leur carrière et enfin, les invalides, les handicapés ou les bénéficiaires d’une rente accident du travail.