Chéri : on déménage !

Le 17 juin 2016 - Par Vanessa Bernard

Selon l’Insee, en 2050, un français sur trois sera âgé de 60 ans ou plus, contre un sur cinq en 2005. Un vieillissement inéluctable de la population, inscrit dans la pyramide des âges du fait de l’accroissement constant de l’espérance de vie et de l’avancée en âge des baby-boomers. 

Aujourd’hui, les seniors vivent plus longtemps et en meilleure santé puisque seuls 10 % des 80 ans et plus ans et 30 % des 90 ans et plus sont dépendants. Une tendance qui selon tous les experts et observateurs va continuer de se développer. Ainsi, une nouvelle tranche de population est en train de voir le jour. Celle de personnes âgées de plus de 65 ans, autonomes et désireuses de vieillir en conservant leur indépendance et leur dynamisme le plus longtemps possible. Se pose alors la question de l’habitat. Les maisons familiales dans lesquelles nos aînés ont vu grandir leurs enfants, souvent partis depuis longtemps vers d’autres horizons deviennent parfois trop grandes pour un couple de retraités, et souvent trop éloignées d’un centre dynamique.

Le logement, préoccupation majeure des 55 ans et plus

Ainsi, Cogedim Club® lançait, il y a quelques mois, avec TNS Sofres le Baromètre 55+ mettant en avant le logement comme l’une des préoccupations mjeures des seniors. Qu’ils soient propriétaires ou locataires, la question de l’habitat est prégnante pour eux. Ils sont d’ailleurs très nombreux à prévoir facilement de déménager (en tout cas pour les moins de 67 ans), les-seniors-prets-a-demenageranticipant ainsi davantage que leurs aînés leur besoin potentiel futur d’un logement adapté. Entre 55 et 67 ans, la proportion de seniors envisageant le déménagement est ainsi de 1  sur 4. Les deux raisons principales motivant une telle décision : la localisation du domicile et la recherche d’un toit plus adapté en termes d’accessibilité et d’équipements. Enfin les seniors sont 34% à souhaiter un « cadre de vie plus attirant ». Alors même que les « grands » seniors préfèrent finir leurs jours chez eux, la nouvelle génération qui se dessine semble clairement prendre conscience de la nécessité de prévoir l’avenir, sans doute, alertée par leur propre expérience avec leurs parents et du fait du changement de mentalité qui est en train de se dessiner. Seniors, oui mais surtout actifs !

© iStockphoto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>