Certains objets connectés peuvent-ils favoriser le sommeil ?

Le 12 avril 2016 - Par Manon Costantini

Alors que les autorités sanitaires mettent la population en garde contre les objets connectés qui peuvent entraîner des troubles du sommeil… elles n’hésitent pas non plus à rappeler que la technologie peut aussi aider à mieux dormir ! Explications.

La technologie : tantôt aussi nuisible que bénéfique ?

On sait déjà que la lumière bleue présente notamment dans certaines télévisions, dans les smartphones et les ordinateurs, envoie au cerveau un signal d’éveil qui nous empêche de dormir. Pourtant, à l’heure où la technologie fait partie intégrante de nos vies, d’autres objets connectés s’avèrent être extrêmement bénéfiques. Par exemple, certains bracelets connectés et quelques applications sur smartphone ont le pouvoir d’analyser le rythme circadien et, donc, de nous indiquer à quel moment il est idéal de se réveiller, selon la constitution et le rythme de chaque individu. D’autres appareils reproduisent et projettent la lumière du jour tout en offrant une sonnerie évoquant des bruits « naturels » pour un réveil tout en douceur.

Des objets connectés à utiliser occasionnellement

réveil

Pour autant, si ces objets connectés peuvent nous aider à nous endormir et à bien nous réveiller, leur plus-value reste encore à prouver. Une équipe de chercheurs américains, issus de la National Sleep Foundation et de la Consumer Electronics Association, a réalisé en effet une étude intéressante sur l’utilité des nouvelles technologies face au sommeil. Or, les résultats ont démontré que les utilisateurs de gadgets censés favoriser le sommeil dorment en moyenne autant de temps que ceux qui n’en utilisent aucun.

La technologie n’est donc pas spécialement plus efficace pour rejoindre les bras de Morphée

La technologie n’est donc pas spécialement plus efficace pour rejoindre les bras de Morphée : l’idéal serait donc d’être à l’écoute de son propre corps afin de gérer naturellement et soi-même son cycle et sa qualité de sommeil, avec la possibilité de s’aider ponctuellement de ces « gadgets » pour pallier des troubles occasionnels de l’endormissement.

© iStockphoto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>