Centenaire, coureur, et victorieux

Le 4 janvier 2017 - Par AFP

Sans frémir ni flancher, le Français Robert Marchand, 105 ans, a parcouru 22,547 km en une heure mercredi au vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines, un record qui doit encore être homologué par les instances internationales. 

« Ca va bien », a-t-il déclaré après 92 tours de piste, entouré par une nuée de journalistes, se disant surpris d’être déjà arrivé. « Je croyais que j’avais encore des kilomètres à parcourir, j’aurais pu aller plus vite », a lancé le centenaire, à peine essoufflé, qui avait
sensiblement pris de la vitesse dans les derniers tours.

De record en record pour le centenaire ! 

« Maintenant j’attends mon adversaire », celui qui parviendra à battre son record, dans la toute nouvelle catégorie du record de l’heure des plus de 105 ans, a-t-il plaisanté. Sa performance, pour être homologuée par l’Union cycliste internationale (UCI), doit encore passer le cap des tests antidopage, qui – si le cycliste est fidèle à son hygiène de vie – devraient être une formalité.  Il y a trois ans, le 31 janvier 2014, il avait battu son propre record dans ce même vélodrome en parcourant 26,927 km en une heure. Il avait alors largement amélioré sa performance de 2012, quand il avait établi, avec 24,251 km, le record des plus de 100 ans, une catégorie créée pour lui.

Plusieurs centaines de personnes étaient venues l’encourager mercredi, des mordus de vélo pour la plupart.   « C’est un exploit », s’enthousiasme Liliane, jeune retraitée venue avec son mari. « A l’âge qu’il a, c’est incroyable. Ca nous encourage, ça veut dire
qu’on a encore de belles années devant nous. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>