Légumes

Près d'un décès sur cinq dans le monde serait lié à une mauvaise alimentation, selon une étude publiée ce vendredi qui se félicite toutefois de la chute de la mortalité infantile et de l'allongement de l'espérance de vie. Explications.

Apporter de petites améliorations à son régime alimentaire en mangeant plus de fruits, légumes et poissons, peut nettement accroître l'espérance de vie, met en évidence une étude publiée hier dans la revue médicale américaine New England Journal of Medicine.

Manger 5 fruits et légumes par jour. Voilà l’un des repères de consommation du PNNS. Mais justement, à l’heure de la révision de ces repères alimentaires pour les adultes du futur Programme national nutrition santé 2017-2021, où en est-on ?

Imbattable en termes d'apports nutritifs, on reconnaît au chou bien des vertus santé. Il devient même le "chou-chou" prisé des restaurants gastronomiques grâce à ses nombreuses versions hautes en couleur. Découvrons le légume star de l'hiver... Déjà apprécié dans l'Antiquité notamment par ...

Présent depuis 4 millénaires, le chou est un des plus vieux légumes du potager. C’est dans l’Antiquité qu’il a été découvert à l’état sauvage au bord des côtes océaniques. Il était alors consommé par les Grecs et Romains. Sa culture se développa au Moyen-Âge et il devint l’aliment de base des ...

Meilleurs articles

Présent depuis 4 millénaires, le chou est un des plus vieux légumes du potager. C’est dans l’Antiquité qu’il a été découvert à l’état sauvage au bord des côtes océaniques. Il était alors consommé par les Grecs et Romains. Sa culture se développa au Moyen-Âge et il devint l’aliment de base des ...

Imbattable en termes d'apports nutritifs, on reconnaît au chou bien des vertus santé. Il devient même le "chou-chou" prisé des restaurants gastronomiques grâce à ses nombreuses versions hautes en couleur. Découvrons le légume star de l'hiver... Déjà apprécié dans l'Antiquité notamment par ...

Manger 5 fruits et légumes par jour. Voilà l’un des repères de consommation du PNNS. Mais justement, à l’heure de la révision de ces repères alimentaires pour les adultes du futur Programme national nutrition santé 2017-2021, où en est-on ?