Cancer : un traitement moins fort pour un meilleur contrôle

Le 25 février 2016 - Par Manon Costantini

A maladie agressive, traitement agressif : de fortes doses permettent effectivement d’éliminer la tumeur mais pas de l’empêcher de revenir… Une nouvelle approche thérapeutique pourrait pallier le problème.

Des doses plus faibles

Un cancer est agressif et nécessite un arsenal thérapeutique considérable. Pourtant, après avoir effectué des tests sur des rongeurs, des chercheurs de l’Institut de recherche sur le cancer de Tampa, en Floride, ont pu démontrer qu’utiliser des doses plus faibles de chimiothérapie serait finalement plus efficace pour contrôler le cancer. Cette diminution des doses réduirait, au même titre que les doses « habituelles », les effets secondaires et le développement d’une résistance aux médicaments.

La nouvelle approche progressive que les chercheurs ont choisi de tester consiste donc à démarrer avec des doses plus faibles mais plus concentrées, réparties de manière progressive

Une approche encourageante

Les résultats observés sur ces souris génétiquement modifiées ont permis d’observer que si les traitements massifs utilisés aujourd’hui permettent effectivement de « tuer » les cellules cancéreuses et de réduire au maximum la tumeur, ces dernières réapparaissent souvent à l’arrêt de la chimiothérapie. La nouvelle approche progressive que les chercheurs ont choisi de tester consiste donc à démarrer avec des doses plus faibles mais plus concentrées, réparties de manière progressive pour que la progression de la tumeur soit stoppée. La différence avec l’approche basique, c’est que cette seconde méthode permet de préserver quelques cellules qui restent sensibles au traitement tout en bloquant la croissance des cellules résistantes.

Un futur plus tranquille

Une méthode qui pourrait permettre alors un contrôle plus efficace et sur une durée plus étendue : 60 à 80% des souris traitées de cette manière sont restées beaucoup plus longtemps sans réapparition du cancer après l’arrêt de la chimiothérapie.

© iStockphoto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>