Cancer du pancréas : rester vigilant

Le 17 novembre 2015 - Par Manon Costantini

Chaque année dans le monde, plus de 300.000 personnes décèdent des suites d’un cancer du pancréas. Encore trop méconnu, les fonds de recherches sont encore trop insuffisants pour faire évoluer la prise en charge de ce cancer des plus redoutables. 

Un cancer trop méconnu

Les symptômes du cancer du pancréas apparaissent, généralement, une fois que la tumeur s’est développée en dehors du pancréas. Ceux dits « évocateurs » comme la jaunisse, l’amaigrissement, les douleurs abdominales apparaissent donc très tardivement. C’est ainsi que huit cas sur dix sont diagnostiqués alors même que la maladie déjà silencieusement et considérablement évolué au coeur de l’organisme.

Un diagnostic tardif 

Souvent diagnostiqué à un stade avancé où il devient inopérable, le pourcentage de survie de ce cancer figure parmi les plus bas pour cette maladie. Des solutions existent toutefois : dans 5% de l’ensemble des cas de tumeur de ce type, des dépistages ciblés sont possibles sur des personnes « susceptibles de présenter des formes familiales ». Les chimiothérapies mises en place ont également permis de doubler l’espérance de vie des patients inopérables en passant de six à 12 mois, voire plus dans certains cas.

Un espoir quant à l’avenir de la science

Aux yeux des professionnels de santé, l’espoir est tout de même permis. Bien que le cancer du pancréas n’attire que 2% des fonds de recherches destinés aux cancers et moins de 5% des essais cliniques, les praticiens comptent sur l’avenir des recherches. « On peut imaginer que dans un futur pas trop lointain, on puisse diagnostiquer ce cancer par un test sanguin », a déclaré le Dr Malka, cancérologue digestif au centre anticancéreux Gustave Roussy à Villejuif.

Sensibiliser pour mieux connaître 

Il est important de sensibiliser, informer le grand public et alerter les praticiens quant à la gravité de cette maladie destructrice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>