Bac : comment gérer son stress ?

Le 17 mai 2015 - Par Vanessa Bernard

J – 30 avant le coup d’envoi du baccalauréat 2015. Les épreuves, en effet, débuteront le 17 juin prochain. L’heure des révisions à sonné et des premières angoisses, surtout… Au secours, mon ado perd pied !

Chaque année, c’est la même rengaine, des milliers de foyers français passent le bac. Car si seul « l’enfant » se présente à l’examen le jour J, c’est comme si toute la famille participait. A commencer par les parents, les premiers grands stressés ! Attention donc à ne pas trop mettre la pression à votre adolescent même si vous estimez d’ailleurs que lui-même ne se la met pas suffisamment : vous n’êtes pas dans sa tête. En tant qu’adulte, vous devez être là pour l’encourager et le soutenir. Pour cela, évitez de transmettre vos propres angoisses en vous montrant confiant et résigné (mais dans le bon sens… même si vous croyez peu en la réussite de votre enfant, gardez-le pour vous ; il pourrait d’ailleurs vous surprendre !). Si vous êtes dans le bon état d’esprit, vous pourrez alors l’aider de la meilleure façon possible.

ConseiRévisions-Bacl n°1 : Dédramatiser

Passer le bac, ce n’est pas jouer sa vie. D’ailleurs l’examen connaît un bon taux de réussite. L’année dernière, par exemple, plus de 87% des candidats l’ont obtenu. En plus, les épreuves de rattrappage accordent une seconde chance. Si vous avez étudié, vous avez donc toutes les cartes en main pour décrocher le sésame. Restez optimiste !

Conseil n°2 : Faire une « to do liste » quotidienne

Cela va sans dire, l’examen mérite un minimum de révisions. Mais attention, pour être efficaces, celles-ci devront être organisées selon un emploi du temps que vous aurez défini et que vous allez respecter à la lettre. Le mieux est donc de se prévoir, autant que faire se peut, des journées de bachotage avec des temps de pause bien identifiés lors desquels faire ce que vous préférez (aller au cinéma, faire du sport, regarder la télévision, aller vous baigner…). Vous apprécierez d’autant plus ces activités si elles sont « méritées ». Et ne vous privez surtout pas de la satisfaction extrême de rayer de votre liste ce que vous avez déjà fait !

Conseil n°3 : S’entraîner

Réviser c’est bien mais se challenger en situation réelle, c’est mieux ! N’hésitez donc pas à vous confronter au groupe lors de séances de révisions à plusieurs pour vous tester. Vous pouvez aussi vous servir d’internet ou de livres spécialisés pour contrôler vos connaissances. Vous saurez ainsi identifier vos lacunes et rectifier le tir. De même, quelle incroyable satisfaction de découvrir que vous avez tout juste… Vous êtes le boss oui ou non ?

Conseil n°4 : Préparer des fiches

En consignant les éléments essentiels sur des fiches selon les matières, vous aurez à porter de main votre indispensable pense-bête. Il n’est pas rare qu’un candidat stressé se pose une question dans sa tête à laquelle il ne parvient pas à répondre. Ces « oublis » n’ont rien de dramatiques mais pour vous rassurer, ayez toujours à côté de vous vos petites fiches qui vous soutiendront dans ces grands moments de solitude. De même, les rédiger, vous permettra de mieux « mémoriser » !

Conseil n°5 : Penser à l’après

Le bac n’est vraiment qu’un « mauvais » moment à passer, votre premier grand examen, votre passe-droit pour la liberté (attention, tout de même à la grande relativité de ce terme). Pensez donc à toutes les choses formidables que vous allez faire cet été, et à l’avenir qui se dessine. Pensez aussi à la super grande fête que vous allez organiser, aux cadeaux que vous allez recevoir, et à ce soulagement ultime d’en avoir fini avec le lycée, les profs qui vous ont torturés, les parents qui vous ont harcelés toute l’année ! Et à votre première grande victoire, car oui : vous allez l’avoir le bac !

Et bon, courage à tous les lycéens… et leurs parents !