Alcooliques Anonymes : 55 ans déjà !

Le 10 novembre 2015 - Par Manon Costantini

Ce mois-ci, les Alcooliques Anonymes célèbrent leurs 55 ans d’existence. Depuis les années 60, cette association aide bon nombre d’hommes et de femmes à sortir de leur dépendance à l’alcool.  Retour sur une initiative qui a contribué à soutenir de nombreux malades.

Un grand pas pour les alcoolo-dépendants

Les profils des membres peuvent être parfois bien différents, et pourtant, une chose les lie : le désir ardent d’en finir avec ces boissons enivrantes qui leur gâchent la vie. Philippe fait partie de ceux-là : il est donc bien placé pour savoir que le chemin jusqu’à la « guérison » est souvent long, difficile. Seule la volonté guide ces femmes et ses hommes qui se réunissent pour parler de leur addiction. Et cette volonté, « il faut aller la chercher, explique-t-il, car, la seule condition pour faire partir des AA (Alcooliques Anonymes), c’est d’avoir envie d’arrêter. » Il explique aussi que « certains ne s’imaginent pas à quel point c’est dur d’en finir avec une chose à laquelle on s’est habitué, qui fait partie du quotidien… Il faut être capable de changer ses habitudes, de faire déguerpir cette foutue dépendance, mais surtout… être capable de reconnaître que l’on a un problème ».

Il faut être capable de changer ses habitudes, de faire déguerpir cette foutue dépendance, mais surtout… être capable de reconnaître que l’on a un problème 

Parler, pour se rétablir 

S’encadrer, pour mieux se soutenir. Parler, pour mieux se rétablir. Le maître-mot lors des réunions, ce n’est pas tant l’alcool que l’abstinence. Tous les membres sont libres de raconter ou non leurs déboires, de partager ou non leurs expériences variées. Le tout, c’est de parler, de se libérer, de sortir de sa bulle d’enfermement progressif. La méthode de rétablissement proposée par les AA fait ses preuves depuis 80 ans partout à travers le monde. En France, le mouvement fête ses 55 ans ce mois-ci. L’occasion de rappeler qu’il y a plus de 600 réunions AA par semaine sur l’ensemble du territoire français, y compris la Corse et l’Outremer, que l’accès aux réunions est libre et anonyme, et l’accueil par les autres membres toujours chaleureux et sans jugement.

Vous vous sentez concerné ? Un numéro permanent est à votre disposition : 09 69 39 40 20 (appel non surtaxé). Cette permanence téléphonique nationale mise en place par les Alcooliques Anonymes vous apporte aide, renseignements, adresses et horaires des réunions en France, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours par an.

Une petite touche d’histoire…

Le mouvement des Alcooliques Anonymes est né en 1935, aux Etats-Unis. Bill et Bob, deux alcooliques que les médecins condamnaient, se sont croisés au cours de leurs vies. Bill venait à peine d’arrêter de boire. Il raconta alors sa vie, son expérience, son point de vue à Bob. Et c’est ainsi que l’un entraina l’autre à s’abstenir pour mieux guérir. Le mouvement est arrivé en France en 1949. Des Américains s’entretenaient lors de réunions. Puis, en 1960, le premier groupe francophone fit son apparition dans un quartier parisien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>